•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Huskies de Rouyn-Noranda pourraient réécrire l'histoire

joueurs de hockey en action

Joel Teasdale, attaquant des Huskies face à Drummondville.

Photo : Radio-Canada / Marc-Olivier Thibault

Piel Côté

La rencontre de ce soir opposant les Huskies aux Voltigeurs à Drummondville pourrait être historique.

Rouyn-Noranda tentera d'obtenir une 26e victoire de suite pour battre le le record de la LHJMQ, établi par les Éperviers de Sorel en 1973-1974.

Selon l'entraîneur-chef, Mario Pouliot, la séquence est le dernier de ses soucis.

Il n'y a aucune nervosité. On n'en parle pas et nous n'avons pas parlé de la séquence ce matin. Ça ne donne rien de mettre de la pression additionnelle, alors on se concentre sur le processus, on va jouer le match qu'on veut jouer et on verra ce qui arrivera à la fin, lance-t-il à la sortie de la séance d'entraînement matinale d'avant-match.

Plus tôt cette semaine, Pouliot avançait que son équipe n'avait discuté de la fameuse séquence qu'à une seule reprise, il y a environ deux semaines. Depuis ce temps, le message est lancé parmi les joueurs qu'il ne faut pas s'en préoccuper et qu'il vaut mieux mettre leurs pensées sur les rencontres à disputer.

Les Huskies sont toujours invaincus en 2019. Leurs grands rivaux de Val-d'Or sont les derniers à avoir vaincu la meute, le 31 décembre 2018. Les Foreurs avaient battu les Huskies 3 à 2.

Quant au duel de ce soir, le pilote rouynorandien s'attend à ce que les Voltigeurs connaissent un début de partie énergique.

Je m'attends à ce qu'ils sortent fort. C'est une équipe avec beaucoup de profondeur. Pour nous, l'important sera de s'assurer d'avoir une meilleure exécution avec la rondelle.

Mario Pouliot, entraîneur des Huskies

Dans le dernier match entre les deux équipes, soit vendredi passé, Drummondville avait pris le contrôle du match au milieu de la première période.

Ils avaient pris le momentum dans les 10 dernières minutes de la première période, parce qu'on ratait certains de nos jeux. Il faudra continuer de mettre de la pression sur les défenseurs et s'assurer de bien exécuter nos jeux, ajoute Mario Pouliot.

Quelques matchs plus difficiles pour les Voltigeurs

La dernière semaine des Voltigeurs a été plus difficile. En trois sorties, ils n'ont remporté qu'un seul match, soit celui disputé à Val-d'Or, samedi dernier. La veille, ils avaient perdu 6 à 1 face aux Huskies et plus tôt cette semaine, ils ont plié l'échine face au Drakkar de Baie-Comeau, une des bonnes formations du circuit Courteau.

La séquence de 25 victoires des Huskies en chiffres

  • 4 blanchissages
  • 14 matchs d'un but accordé et moins
  • 47 buts accordés
  • 139 buts marqués
  • 41 points pour Peter Abbandonnato
  • 42 points pour Rafaël Harvey Pinard
  • 38 points pour Joël Teasdale
  • 4 matchs où Joël Teasdale et Peter Abbandonnato n'ont pas inscrit de points

Hockey junior

Sports