•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoles évacuées : d'autres élèves de la Mauricie relogés

Deux hommes se trouvent sur le toit d'une école et déneigent avec des grosses pelles.
Des déneigeurs s'affairent à enlever la neige sur le toit de l'école Villa de la jeunesse, à Saint-Élie-de-Caxton, le 20 février. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des élèves de l'École de la Petite-Rivière, dans le secteur de Saint-Gérard-des-Laurentides, à Shawinigan, ne pourront pas retourner dans leurs classes habituelles au retour de la semaine de relâche.

Des problèmes dans le toit de l’école primaire forcent la direction à déplacer 84 des 150 élèves vers un autre établissement.

Des travaux majeurs devront être réalisés dans une partie de la toiture au cours des prochaines semaines.

Les élèves des classes de la 2e à la 6e année vont reprendre les cours à l’École Sainte-Marie de Saint-Boniface.

Ils seront installés dans les nouvelles classes de cette école, accessibles depuis la semaine dernière.

La Commission scolaire de l’Énergie indique que cette situation temporaire durera aussi longtemps que nécessaire.

Les services continueront tout de même à être offerts en partie à l’École de la Petite-Rivière, soit le service de garde et les cours des élèves de la maternelle, de la 1ère année ainsi que de la 2e année.

Camion avec une grue près de l'école84 des 150 élèves de l'École primaire de la petite Rivière dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, à Shawinigan, seront relogés lundi, en raison de problème dans le toit. Photo : Radio-Canada / Anne-Marie Lemay

Par voie de communiqué, la Commission scolaire explique que des ingénieurs ont effectué une nouvelle inspection de l’école et que malgré la faible quantité de neige présente sur la toiture, ils ont constaté jeudi matin que les fermes de toit avaient subi une déformation permanente difficile à corriger.

La partie endommagée est située à l’avant de l’école, mais ne menace pas le gymnase. Toutes les autres sections de l’école sont jugées sécuritaires.

Retour retardé à l'École primaire de Saint-Élie-de-Caxton

Les 135 élèves de l'École Villa de la jeunesse ont été évacués de façon préventive le 20 février, après que des fissures eurent été observées.

Ils ont été relogés à l'École des Explorateurs de Shawinigan-Sud, le temps des travaux. Ils devaient initialement réintégrer leur école au retour de la semaine de relâche, le lundi 11 mars.

La Commission scolaire de l'Énergie annonce toutefois que ce ne sera pas le cas.

Les travaux prennent plus de temps que prévu, parce qu'un nombre limité d'ouvriers peut se rendre dans les combles, ce qui ralentit leur travail, selon l'institution.

La Commission scolaire ne sait pas quand les élèves pourront retourner dans leur école.

Mauricie et Centre du Québec

Éducation