•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Michel Potvin cherche la confrontation, croit la ministre Laforest

Andrée Laforest au micro de Radio-Canada
Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l'Habitation Photo: Radio-Canada
Mélyssa Gagnon

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation (MAMH), Andrée Laforest, croit que le maire suppléant de Saguenay, Michel Potvin, cherche la confrontation en la prenant de front dans le dossier de la hausse du salaire des élus.

Mercredi, Andrée Laforest a qualifié l’augmentation d’« importante » et de « préoccupante ». Plus tard en journée, Michel Potvin a répliqué en accusant la ministre de faire preuve d’ingérence.

La députée de Chicoutimi croit avoir la légitimité de se prononcer dans ce dossier, autant en sa capacité de ministre que de citoyenne.

C’est Andrée Laforest, la personne, qui parle et elle peut le dire que c’est préoccupant. Au Québec, les gens se questionnent, les autres élus aussi. Est-ce qu’on augmente nos salaires? De combien on les augmente? Pourquoi ici les citoyens en parlent autant? Je l’ai dit et je vais le redire : les élus, ils ont fait ce choix. Ils doivent vivre avec ça. C’est à eux de se défendre, a déclaré la ministre régionale, en entrevue à l’émission Style libre, jeudi.

Selon Andrée Laforest, la personnalité du maire suppléant tranche magistralement avec celle, plus diplomate, de Josée Néron.

Avec la mairesse, ça va super bien. Les relations sont très bonnes et on a de beaux projets ensemble. Si M. Potvin veut faire une sortie comme ça et chercher la confrontation, je suis vraiment impressionnée.

Andrée Laforest, députée de Chicoutimi et ministre des Affaires municipales

Éric Gauthier

Dans un autre ordre d’idées, la ministre Laforest veut que les gens cessent de faire des associations boiteuses entre son équipe politique et l’ancienne administration municipale. Son conseiller principal, Éric Gauthier, est un ancien proche de Ghislain Harvey, ex-bras droit de Jean Tremblay.

Éric, il est tellement compétent. Il est le conseiller principal pour la région et directeur de notre bureau de comté et il a été embauché par Québec. Il fait un travail exemplaire, dit-elle.

Enfin, au sujet du projet de construction d’un nouveau complexe sportif et culturel sur la zone ferroviaire de Chicoutimi (Amphithéâtre +), Andrée Laforest réitère que son gouvernement l’appuiera, si c’est ce que les citoyens souhaitent.

L’amphithéâtre, les citoyens vont voter pour ou contre et, il faut le dire, à Chicoutimi, le stationnement à étages est dangereux. Il y a quelque chose à faire avec ça. Le Centre Georges-Vézina, il faut se demander s’il faut remettre des montants, Pourquoi ne pas avoir un projet structurant?, se questionne la ministre.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale