•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les skieurs de Québec s'éclatent sur les Plaines avant Alex Harvey

Des Jeunes skieurs de différentes délégations prêts à s'élancer
Les skieurs de la Capitale-Nationale ont amassé 7 des 18 médailles disponibles lors de la première journée des compétitions de ski de fond, mercredi, aux Jeux du Québec. Photo: Radio-Canada / Daniel Coulombe
Guillaume Piedboeuf

Les fondeurs de la région de Québec n'ont pas tardé à montrer de quel bois ils se chauffent aux Jeux du Québec. Skiant sur la même piste que le fera leur idole Alex Harvey dans quelques semaines, les membres de la délégation de la Capitale-Nationale ont mis la main sur 7 des 18 médailles disponibles, mercredi, lors de la première journée de compétition.

Pour les skieurs présents à la 54e finale des Jeux du Québec, le ski de fond n’existait pas avant Alex Harvey. Ils étaient à peine nés lorsque le skieur de Saint-Ferréol-les-Neiges a signé son premier podium en Coupe du Monde, en 2007.

C’est donc tout un honneur de précéder Harvey sur la piste des plaines d’Abraham, quelques semaines avant les dernières courses de la carrière de ce dernier, durant les finales de la Coupe du Monde.

On emprunte plusieurs des mêmes pistes, mais ça a été adapté en fonction du critère de dénivelé que l’on a doit respecter pour les jeunes. Plusieurs montées ont été enlevées, mais ça reste un super beau parcours avec la vue du fleuve, explique l’entraîneuse de l’équipe de la Capitale-Nationale, Marie-Odile Raymond.

C’est vraiment plaisant. On emprunte les mêmes passages que les meilleurs au monde vont prendre. Ensuite, on va pouvoir aller les encourager aux mêmes endroits et on va être fière de ce que l’on a fait, se réjouit pour sa part Ophélie Grandmont.

Médaillée de bronze au 5 km style libre, mercredi, la skieuse de 14 ans a vu sa coéquipière de l’équipe de la Capitale-Nationale, Virginie Magnan, prendre le premier rang de la même épreuve. Chez les 12 ans, Emmanuelle Moreau et Megan Lebel ont fait encore mieux, prenant les deux premiers rangs de la course de 2,5 km.

Des sélections régionales relevées

Des performances dominantes des jeunes athlètes de la région, mais pas surprenantes. Après tout, les meilleurs entraîneurs au Canada passent l’année au centre national d’entraînement Pierre-Harvey, à Saint-Ferréol-les-Neiges.

Le large bassin de skieurs élites a d’ailleurs mené à des sélections régionales déchirantes, explique Marie-Odile Raymond.

Dans la plupart des catégories d’âges, on avait trois jeunes qui étaient dans les meilleurs au Québec et on a dû en sélectionner seulement deux. Ça a été vraiment serré. On a parmi les meilleurs skieurs de la province.

C’est donc avec confiance que l’équipe aborde les épreuves de relais mixte, jeudi après-midi, et de classique, vendredi.

Avec les informations de Mireille Roberge

Ski de fond

Sports