•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau centre de formation pour camionneurs ouvre ses portes en Alberta

Un camion avance vers la caméra. Il y a de la neige dehors.

L'Alberta a lancé une formation obligatoire pour tous les détenteurs de permis classe 1.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les camionneurs de l'Alberta pourront suivre leur formation obligatoire dans un nouveau centre de formation près de l'aéroport d'Edmonton. Le nouvel établissement offrira aussi des formations pour les chauffeurs de semi-remorque, d'autobus ou de chasse-neige, entre autres.

Le nouveau centre de formation de l’Association des transports motorisés de l’Alberta (AMTA) offre des formations en salle, mais aussi des simulateurs de conduite et une piste pour que les apprentis chauffeurs puissent mettre en pratique leurs apprentissages.

Le centre s'adresse à tous les chauffeurs de véhicules commerciaux. Il offre déjà des formations pour les permis de conduire de classes, 1, 2 et 3. Il envisage également de proposer un programme pour les permis de classe 4.

Le directeur de l’AMTA, Chris Nash, s’attend à ce que les chauffeurs de semi-remorques (classe 1) constituent une grande partie de la clientèle.

Depuis le mois de mars, ces derniers doivent suivre une formation obligatoire d’environ 120 heures pour circuler sur les routes de l’Alberta.

Le gouvernement avait prévu ce changement depuis plusieurs années, mais la tragédie des Broncos de Humboldt, une collision entre l'autocar des joueurs de l'équipe et un camion de ce type, a accéléré le processus.

Selon Chris Nash, plusieurs compagnies obligeaient leurs chauffeurs à suivre des formations auparavant, mais il s’agissait de programmes disparates. Les nouvelles normes sont donc une bonne chose.

« Le but, c’est d’avoir une formation qui est reconnue, pour pouvoir avoir des chauffeurs qualifiés et pour raccourcir le délai avant que les compagnies de transport puissent les engager et les mettre derrière le volant en ayant confiance dans leurs compétences », explique-t-il

Brian Mason répond aux questions des journalistes. Des caméramans et des journalistes sont autour de lui,Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre des Transports Brian Mason était présent à l'inaugruation du nouveau centre de formation pour les camionneurs à Edmonton.

Photo : Radio-Canada

L’Ontario a déjà lancé une formation obligatoire semblable. La Saskatchewan devrait emboîter le pas dans les prochaines semaines. Ottawa a déclaré son intention d'établir des normes fédérales pour ces formations d'ici l'an prochain.

Le nouvel établissement, situé près de l’aéroport, est le premier centre du genre à être affilié à la province. Les cours qui y sont offerts peuvent coûter jusqu’à 10 000 $.

Selon le ministre des Transports, Brian Mason, ce n’est toutefois pas beaucoup plus cher que les formations qui sont déjà offertes dans le secteur privé.

« Je sais qu’il y a un prix pour s’assurer que les gens sont bien formés lorsqu’ils sont sur nos routes [...] mais il y a déjà un coût important pour les formations qui existent présentement », affirme-t-il.

Le ministre a aussi saisi l'occasion pour annoncer l'installation de trois nouvelles aires de repos pour les camionneurs sur les routes albertaines. Il y en aura deux sur l’autoroute Yellowhead et une sur l'autoroute Queen Elizabeth.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Éducation aux adultes