•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joakim Desmeules : un pongiste doué et combatif

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Joakim Desmeules de la délégation Capitale nationale

Joakim Desmeules de la délégation Capitale nationale

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À 13 ans, Joakim Desmeules est loin d’être le plus grand de l’équipe de tennis de table de la Capitale-Nationale, mais il est très certainement un des joueurs les plus combatifs et redoutables.

Malgré son jeune âge, l’athlète de Saint-Augustin-de-Desmaures participe cette semaine à sa troisième finale des Jeux du Québec.

« La première fois que j’y suis allé, j’avais 9 ans, alors je ne m’en souviens pas beaucoup. Et les deuxièmes jeux, ce n’était pas mon meilleur tournoi, mais c’était vraiment le fun, même si je ne jouais pas mon meilleur ping-pong. »

Cinquième chez les garçons de 12 ans à Alma en 2017, Joakim a beaucoup progressé depuis deux ans. Troisième meilleure raquette au Canada dans sa catégorie d’âge, il est le favori du tournoi cette année à Québec chez les 14 ans et moins.

« L’année passée, j’ai commencé à m’entraîner en sport-études, mon volume d’entraînement a beaucoup augmenté. J’ai eu une très bonne saison avec de bons tournois. Ç’a fait monter mon classement », raconte-t-il.

Un joueur combatif

Selon ses dires, Joakim Desmeules est doué au service et possède un excellent revers. Mais sa force principale réside peut-être dans son attitude, croit son entraîneur Côme-Vincent Bernier. Sa détermination et son désir de vaincre sont sans faille.

« Ce n’est pas lui qui se bat lui-même, explique l’entraîneur. Si les autres veulent le battre, ils doivent faire les bonnes choses. Il veut gagner et quand il a une idée en tête, il ne la lâche pas. »

Je ne veux jamais rater et je suis fâché quand je perds. Alors je me pousse à mes limites dans les pratiques et les tournois.

Joakim Desmeules, pongiste, délégation de la Capitale nationale

Le sport-études rapporte

L’entraîneur de l’équipe Côme-Vincent Bernier croit que Joakim et ses coéquipiers seront aussi à surveiller lors de la compétition par équipe des Jeux du Québec.

Le programme sport-études, lancé il y a quatre ans par l’entraîneur Bernier, donne des résultats: l’équipe de la Capitale nationale est à maturité et elle peut espérer remporter les grands honneurs après des médailles de bronze en 2015 et 2017.

« On a une équipe solide, surtout chez les garçons. On espère gagner plus de médailles en simple et on vise l’or et la première place au classement général. C’est l’objectif du groupe. »

À consulter également : Jeux du Québec 2019

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !