•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’archevêque de Regina s’excuse auprès des victimes d’abus dans son archidiocèse

Mgr Donald Bolen dans un bureau qui parle devant la caméra

Mgr Donald Bolen veut montrer son soutien envers les personnes victimes de sévices à cause du clergé en Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans une lettre ouverte, publiée mercredi, l'archevêque de Regina, Mgr Donald Bolen, présente des excuses « à tous ceux qui ont été blessés par les violences sexuelles du clergé au sein de l'archidiocèse de Regina » et annonce la création d'un comité de révision laïque pour traiter toute nouvelle allégation.

Dans une lettre écrite en anglais, l’archevêque s’adresse à toutes les victimes d’abus perpétrés par des membres du clergé au sein de l’archidiocèse de Regina.

L’idée c’est de dire directement aux victimes : “au nom de l’Église, je regrette ce qui s’est passé".

Une citation de : Mgr Donald Bolen, archevêque de Regina

Une section de la lettre s’adresse en particulier aux victimes dans les pensionnats autochtones. « À ceux d’entre vous dont les abus se sont produits dans les pensionnats catholiques administrés par l’archidiocèse, nous exprimons notre grande tristesse face à ce qui vous a été infligé. Les sévices dont vous avez été les victimes étaient reliés au racisme, et ont souvent été combinés à un manque de respect pour votre culture, votre langue et votre spiritualité », écrit-il.

Le processus de vérité et réconciliation a permis de mettre en lumière les vagues de souffrance que vous avez vécues.

Une citation de : Mgr Donald Bolen, archevêque de Regina

Dans sa lettre, l’archevêque s’engage aussi à ce que des mesures soient mises en place afin de permettre aux victimes de parler de ce qu'elles ont vécu, tout en leur assurant un espace sécuritaire pour le faire.

« Nous nous engageons dans une stratégie de grande envergure pour informer et former les prêtres, les organisations et les paroisses de l’archidiocèse afin que l’Église soit un endroit où les enfants, les jeunes et les personnes vulnérables se sentent en sécurité, valorisés et accueillis, et où nous réagissons rapidement et efficacement lorsque des problèmes se présentent », écrit-il.

L’archevêque s’engage aussi à établir un comité de révision laïque chargé de traiter toute nouvelle allégation. Le comité offrira du soutien quand les victimes prendront la décision de porter plainte auprès des autorités.

J’espère que ça leur donne un peu de paix.

Une citation de : Mgr Donald Bolen, archevêque de Regina

Mgr Bolen dit avoir rencontré une dizaine de victimes de l'archidiocèse de Regina et travailler à l'élaboration de ces excuses depuis 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !