•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Montréal : augmentation de 8 % des ventes résidentielles en février

Des résidences à vendre dans la région de Montréal
Les ventes résidentielles sont en croissance continue à Montréal depuis quatre ans. Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
La Presse canadienne

Les ventes résidentielles ont augmenté à Montréal le mois dernier, marquant quatre années de croissance continue. Les ventes ont aussi progressé à Québec.

L'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec a indiqué que les ventes de maisons dans le Grand Montréal ont augmenté de 8 %, comparativement au même mois en 2018, pour atteindre 4370 en février.

Les ventes de copropriétés ont bondi de 14 %, à 1588, tandis que les ventes de maisons unifamiliales ont augmenté de 4 %, à 2436.

Les ventes de plex, qui comprennent de deux à cinq unités, ont touché 339 immeubles, soit une hausse de 7 % par rapport à février 2018.

Les prix augmentent aussi

Selon l'association de courtiers, le prix résidentiel moyen a augmenté de 4,9 % pour atteindre 388 398 $ dans la région métropolitaine, et de 6,1 % pour atteindre 505 780 $ sur l'île de Montréal.

Le prix médian des maisons unifamiliales dans la région métropolitaine a augmenté de 3 % en un an pour atteindre 320 000 $. Le prix médian des copropriétés est resté inchangé à 250 000 $, tandis que le prix médian des plex a bondi de 8 % à 522 000 $ le mois dernier, comparativement à 484 000 $ un an auparavant.

Du côté de la région métropolitaine de recensement de Québec, un total de 781 ventes a été enregistré au cours du mois de février dernier, soit une hausse notable de 9 % par rapport au même mois l'an dernier.

Les ventes de maisons unifamiliales dans la région ont connu une progression avec une hausse de 6 % par rapport à la même période l'année dernière. Les ventes de copropriétés ont augmenté de 31 %, tandis que celles des plex de deux à cinq unités ont diminué de 17 %.

Immobilier

Économie