•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shawinigan accorde 6,8 M$ pour terminer les travaux de Lac-à-la-Tortue

Tracteur et travailleurs

Les travaux d'assainissement des eaux usées sont en cours depuis 2017.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux du secteur Lac-à-la-Tortue coûteront plus cher que prévu. Le conseil municipal de Shawinigan a adopté mardi soir deux règlements d'emprunt totalisant 6,8 millions de dollars afin d'éponger les dépassements de coûts et les retards. Alors que le maire Michel Angers annonçait en début d'année qu'il était en colère par rapport à la situation, il affirme maintenant que certaines personnes auront « des comptes à rendre ».

Le chantier qui prévoit notamment la réfection d'une trentaine de kilomètres de conduites d'eaux usées et d'aqueduc était estimé en 2017 à 44,4 millions de dollars. Il est maintenant évalué à plus de 51 millions de dollars.

Le maire de Shawinigan, Michel AngersAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Shawinigan, Michel Angers

Photo : Radio-Canada

Il est normal qu’on ait des dépassements de coûts, des frais de contingence, mais certainement pas à cette hauteur-là.

Michel Angers, maire de Shawinigan

Selon la Ville, plusieurs événements ont fait gonfler la facture, entre autres des imprévus de chantier de 3 148 000 $, la hausse de la valeur du bitume pour un montant de 407 000 $ et des travaux exigés par ministère de l'Environnement qui se sont élevés à 2 484 000 $. Shawinigan ajoute 900 000 $ consacrés aux améliorations des réseaux existants.

Ce qui est inadmissible, selon le maire Angers, ce sont les omissions et les erreurs lors de l'exécution des travaux estimés à 3 650 000 $ en plus des honoraires professionnels supplémentaires facturés de 1 170 000 $ par l’entrepreneur.

Ce sont plus de 1000 interventions non planifiées qui ont été exécutées, selon le conseil municipal. Je suis passablement en colère et le reste du conseil l’est également. On aurait souhaité dès septembre être mis au courant pour connaître un peu l’impact de ces augmentations de coûts. On n’a pas eu cette information et on s’est retrouvés en décembre avec un montant de 6,8 millions de dollars. Vous comprenez le choc, s'est offusqué le maire.

Il explique toutefois que 2,8 millions de dollars seront à la charge de la Ville de Shawinigan pour des travaux qui étaient prévus plus tard, mais qui seront finalement exécutés immédiatement.

Pas de poursuite pour l'instant

Le maire entend demander de l'aide au ministère des Affaires municipales. Des 4 millions de dollars qui restent, on va faire des pieds et des mains pour aller en récupérer le plus de millions et le plus vite possible. Ça va passer par le relèvement d’un certain nombre de fautes qui auront été faites, mais également aussi il y aura négociation avec le ministère des Affaires municipales, espère-t-il.

Pour l’instant, il n’est pas question d'intenter une poursuite, mais le maire entâmera une analyse approfondie de ce qui s’est passé, autant à l’interne qu’à l’externe.

Ce qui est prévu, c’est qu’on s’assoie avec les firmes professionnelles et l’entrepreneur. On souhaite une entente en dehors des tribunaux. On avait des gens de la Ville qui étaient attitrés sur le dossier et ça fera partie de notre réflexion à l’interne.

Les travaux devaient être terminés le 30 novembre; ils s’échelonneront finalement jusqu’à la fin de l’été 2019.

Mauricie et Centre du Québec

Économie