•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alasdair Rees est le 1er Jeune poète de la Guilde des écrivains de la Saskatchewan

Alasdair Rees

Alasdair Rees commencera à exercer la fonction de Jeune poète de la Saskatchewan à partir du 1er avril.

Photo : Radio-Canada / Chantal Hamon

Radio-Canada

Le Fransaskois Alasdair Rees de Saskatoon a été nommé comme lauréat dans la catégorie Jeune poète de la Saskatchewan par la Guilde des écrivains de la province.

Alasdair Rees explique être très heureux de cette reconnaissance.

« J’ai failli pleurer », raconte-t-il à l’émission Pour faire un monde mardi.

« J’ai lancé un cri à gorge déployé [...]. J’étais dépassé par ma joie », confie-t-il.

Le jeune poète et slameur, qui écrit dans les deux langues officielles, est le premier jeune à recevoir cette distinction de cet organisme qui fait la promotion des écrivains de la province.

L’organisme a créé cette catégorie cette année pour honorer les poètes de 18 à 25 ans.

Alasdair Rees indique que la langue française apporte beaucoup à son travail d'écrivain.

« Le fait d’avoir ces deux langues, l’anglais et le français, donne deux perspectives sur ce système de symbolisation que les mots peuvent représenter », explique-t-il.

Le poète écrit de la poésie depuis l’enfance et a publié sa première œuvre alors qu’il était encore au secondaire.

Alasdair Rees commencera à exercer cette fonction honorifique de Jeune poète de la Saskatchewan à partir du 1er avril.

À ce titre, il assistera à plusieurs lectures officielles de poésie organisées par la province ou par la Guilde des écrivains.

Cette année, la Guilde des écrivains de la Saskatchewan a aussi décerné le titre de Poète de la Saskatchewan au Réginois Bruce Rice.

Saskatchewan

Culture