•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver veut contrer la spéculation immobilière le long du corridor Broadway

Cinq tours d'habitation et les rails du SkyTrain  passant au-dessus d'un parc de stationnement à Vancouver

Des tours d'habitation à Vancouver en marge du SkyTrain.

Photo : Radio-Canada / Christer Waara

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Vancouver se penche sur des mesures de protection des locataires le long de la rue Broadway, qui servira de corridor pour la ligne de Skytrain qui sera construite pour se rendre à l'Université de la Colombie-Britannique.

La motion temporaire d'urgence, qui sera discutée mercredi, ferait en sorte que le zonage dans ce secteur ne permette que la construction de logement locatif sur une zone tampon de 800 mètres au nord et au sud de ce corridor.

Le conseiller du Parti vert Pete Fry estime que cette motion a pour objectif d’éviter la spéculation immobilière dans une zone qui risque d’être prisée en raison de la construction de la ligne de transport en commun.

« Nous voulons protéger nos locataires », soutient Pete Fry. Il dit qu’il faut garder en tête la construction de la ligne Canada du SkyTrain, qui a donné naissance à des projets d’habitation inabordables.

Il rappelle dans le texte de sa motion qu’environ 30 000 logements abordables dans des immeubles vétustes ont été identifiés le long du corridor Broadway entre les rues Clark et Vine.

« Nous ne voulons pas que les vieux immeubles soient achetés puis mis à terre pour qu’ensuite de nouvelles tours à logements en copropriété soient en vente », estime-t-il.

Le maire de Vancouver, Kennedy Stewart, appuie cette motion.

Le 29 janvier dernier, la Ville de Vancouver a approuvé l'extension de la ligne de SkyTrain de sept kilomètres pour le corridor Broadway vers UBC, à condition que du logement abordable soit développé à proximité de la ligne de Skytrain.

Une association veut préserver l’identité de chaque quartier

Pete Fry dit avoir reçu un nombre « important » de commentaires positifs concernant sa motion.

Or, la Coalition of Vancouver Neighbourhoods ne voit pas les choses du même oeil.

Le coprésident de cette coalition, Larry Benge, avance que son association apprécie l'idée derrière la motion, mais pas la manière d’en parler.

Ce qui nous inquiète, c’est l’étiquetage de cette portion du secteur comme étant le corridor Broadway, alors qu’il s’agit en fait d’une série de quartiers qui seront touchés.

Une citation de : Larry Benge, coprésident, Coalition of Vancouver Neighbourhoods

Plutôt que de voir une seule zone avec un nom unique pour ce projet, Larry Benge souhaite que les noms des quartiers Kitsilano et West Point Grey soient employés.

Le coût de l'expansion du Skytrain de la rue Arbutus jusqu'à UBC est estimé entre 3,3 et 3,8 milliards de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !