•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'Abdirahman Abdi : une vidéo de l'affrontement rendue publique

Sur l'image, on peut voir un policier frapper un homme debout.
Le juge au procès du policier ottavien Daniel Montsion, accusé de l'homicide involontaire d'Abdirahman Abdi, a accepté une requête des médias qui demandaient d'avoir accès à la vidéo de surveillance de l'intervention policière. Photo: Capture d'écran d'une vidéo de surveillance
Radio-Canada

Au neuvième jour du procès du policier Daniel Montsion, accusé de l'homicide involontaire d'Abdirahman Abdi en juillet 2016, le juge a accepté de remettre à CBC/Radio-Canada une copie de deux versions d'une vidéo de surveillance, qui est un élément central de la preuve de la Couronne.

On y voit Abdirahman Abdi courir vers la porte d'entrée du 55, rue Hilda, dans le quartier Hintonburg, à Ottawa. Puis le coéquipier de l'agent Montsion, Dave Weir, donne des coups de bâton et des coups de pied à M. Abdi.

L'accusé arrive ensuite en haut de l'écran, donnant rapidement des coups de poing à l'aide de ses gants renforcés. Lui et son collègue arrivent à maîtriser M. Abdi au sol. Le policier Montsion assène d'autres coups de poing au suspect alors qu'il se débat au sol. Finalement, les agents arrivent à mettre les menottes aux poings de M. Abdi.

Cette vidéo a fait l'objet de discussions et un extrait en a été brièvement montré en cour pour discuter d'aspects techniques en lien avec la sauvegarde et la copie des vidéos. Selon la défense, la version de la vidéo de surveillance qui a été montrée au pathologiste dans le dossier aurait été ralentie.

La défense allègue que la vidéo ralentie minimise la force utilisée par l'agent Weir, qui ne fait l'objet d'aucune accusation, pour mettre M. Abdi au sol. Cette version ralentie aurait influencé les conclusions du pathologiste au sujet de la cause de la mort de M. Abdi.

Voici des extraits de deux versions de la vidéo de surveillance. L'extrait de gauche est une capture d'écran de la vidéo, alors que celui de droite est la version ralentie, selon la défense. Ces vidéos montrent une scène de violence qui pourrait choquer certaines personnes.

Vidéo de l'arrestation fatale d'Abdirahman Abdi

La Couronne affirme que les coups de poing donnés par l'agent Montsion avec ses gants renforcés ont causé de la mort d'Abdirahman Abdi. Elle affirme aussi que le policier a utilisé une force excessive. Il est accusé d'homicide involontaire, d'agression armée et de voies de fait graves.

La défense s'oppose à ce que le contenu de la vidéo soit admis en preuve. Cette vidéo pourrait ne jamais être prise en compte par le juge au moment de sa délibération.

Avec les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites