•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le plus grand nain de jardin au monde devra déménager

La statue de Howard, plus haute qu’un lampadaire, sur le terrain d’une station-service

Howard le nain de jardin est une attraction touristique hors du commun à Nanoose Bay, sur l’île de Vancouver.

Photo : Google Maps

Radio-Canada

La statue de Howard, à Nanoose Bay, sur l'île de Vancouver, doit se trouver une nouvelle terre d'accueil, sinon elle pourrait être démolie. La petite-fille de son créateur tente de préserver le nain de jardin géant.

La statue de 7,91 mètres de haut a été construite, en 1979, par Ron Hale, un homme du village qui voulait faire la promotion d'un parc d’attractions familial.

Le parc a été démoli quelques années plus tard, pour être remplacé par une station-service, mais Howard est resté dans le coin du terrain.

Malgré tout, la statue a mal vieilli. La plateforme a pourri, Howard est retenu par des câbles, et une partie de sa ceinture est tombée au fil des ans.

Le visage souriant de la statue, avec un poing dans lequel se trouve un drapeau canadien

Howard aurait nécessité trop de réparations, et les propriétaires préfèrent s’en débarrasser.

Photo : Bridget Matewish / Facebook

Les propriétaires actuels de la station-service, Parkland Fuel Corporation, considèrent maintenant le nain de jardin comme un risque pour leurs clients.

Ils ont accepté de permettre à la famille de Ron Hale de trouver un autre endroit où installer Howard.

Mais l’entreprise précise que, pour des raisons légales, si la famille échoue, la statue sera démolie à la fin du mois d’avril.

La famille a donc lancé une campagne, sur les réseaux sociaux, pour tenter de déménager Howard et entreprendre des réparations.

La petite-fille de Ron Hale, Bridget Matewish, veut que Howard demeure à Nanoose Bay. « Il fait partie de la communauté. Nous voulons trouver un endroit où il pourra continuer à être apprécié des résidents et des visiteurs », soutient-elle.

Elle précise que la réponse de ses concitoyens a été très positive jusqu’à présent, ce qui prouve, selon elle, que Howard « a une place chez nous et qu’il devrait y rester. »

Colombie-Britannique et Yukon

Art urbain