•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Malécites de Viger et Ottawa signent une entente-cadre

Le Grand Chef de la Première Nation Malécite de Viger, Jacques Tremblay et la ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, ont signé une entente-cadre.

Le Grand Chef de la Première Nation Malécite de Viger, Jacques Tremblay et la ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, ont signé une entente-cadre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Première Nation Malécite de Viger et le gouvernement fédéral ont signé mardi matin à Rivière-du-Loup une entente-cadre qui permet de renouveler les relations « de nation à nation ».

Selon le Grand Chef de la Première Nation malécite, Jacques Tremblay, ce document permettra de paver la voie à d'autres ententes sectorielles entre Ottawa et les Malécites de Viger.

La question des pêches, de la protection des mammifères marins, de la préservation de la langue et des relations intergouvernementales fait partie des sujets qui seront abordés dans les prochaines négociations.

Le Grand Chef se dit particulièrement heureux de la reconnaissance d'Ottawa envers sa nation.

C’est une reconnaissance qui nous permet de négocier avec le Canada de nation à nation, de gouvernement à gouvernement.

Jacques Tremblay, Grand Chef de la Première Nation Malécite de Viger

Il ajoute que l’entente-cadre pourrait, entre autres, aider les projets des Malécites pour le port de mer de Gros-Cacouna.

Présente à Rivière-du-Loup, la ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett, a tenu à souligner l'importance de cette entente.

[C'est un] premier pas dans un processus vers l’autodétermination. C’est une reconnaissance du droit et de respect, de l’approche de la coopération et d’un vrai partenariat.

Carolyn Bennett, ministre fédérale des Relations Couronne-Autochtones

Selon la ministre Bennett, des journées sont déjà réservées au calendrier pour poursuivre les négociations au cours des prochaines semaines.

D’après les informations de Patrick Bergeron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Politique fédérale