•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alison Coffin devient la nouvelle cheffe du NPD à T.-N.-L.

Alison Coffin sourit et rit.
Le Parti a annoncé que Mme Coffin avait obtenu le poste mardi matin à Saint-Jean. Photo: Radio-Canada / Patrick Butler
Patrick Butler

La nouvelle cheffe du Nouveau Parti démocratique de Terre-Neuve-et-Labrador est l'économiste Alison Coffin. Elle était la seule personne à se porter candidate à la direction après la démission de l'ancienne cheffe du parti Gerry Rogers.

L’annonce a été faite mardi matin à Saint-Jean, où des dizaines de sympathisants néo-démocrates se sont rassemblés pour écouter le premier discours de Mme Coffin à titre de leader de la formation politique.

La nouvelle cheffe a souligné son désir de réformer les systèmes de santé et de logement pour les aînés, et a critiqué la gestion de Muskrat Falls par les gouvernements précédents, qualifiant le mégaprojet de barrage sans supervision.

Alison Coffin commence l’exercice de ses fonctions quelques mois avant le prochain scrutin provincial, prévu pour l’automne.

Mme Coffin est la troisième cheffe du NPD en un an. Elle a tenté de devenir cheffe lors de la dernière course à la direction du Parti, en avril 2018, mais a été battue par Gerry Rogers, qui a obtenu environ deux tiers des voix.

Lorraine Michaels et Gerry Rogers sont assises, l'une à côté de l'autre. Plusieurs dizaines d'autres personnes sont assises derrière elles.Les anciennes cheffes du parti Lorraine Michaels (à gauche) et Gerry Rogers ont assisté à l'annonce mardi matin à Saint-Jean. Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Mme Rogers, la députée de Saint-Jean Centre, a démissionné comme cheffe en février et ne sera pas candidate aux prochaines élections.

Lorraine Michael, la députée qui a mené le NPD de 2006 à 2015, assure que la nomination de Mme Coffin injectera de l’énergie et de nouvelles idées au Parti, qui n’occupe présentement que deux sièges à l’Assemblée législative.

C’est un bon moment pour le Parti, mais aussi pour la province. Alison est une économiste, elle comprend très bien les besoins de la province en économie, assure-t-elle. Pour moi, c’est excellent.

Mme Coffin dit qu’elle n’a pas encore décidé dans quelle circonscription elle se présentera aux prochaines élections.

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale