•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario : plaque tournante du trafic d’êtres humains

Des mains liées.

Selon la PDG du centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes, 90 % des victimes au Canada sont nées ici.

Photo : iStock / aradaphotography

Radio-Canada

Des survivants du trafic d'êtres humains témoigneront cet après-midi dans le Grand Sudbury dans le cadre d'une conférence provinciale sur la traite des personnes. Plusieurs policiers et psychologues de différents services régionaux ont également fait le déplacement pour l'occasion.

Entre 2009 et 2016, plus de 60 % des infractions liées au trafic de personnes au Canada a eu lieu en Ontario, selon les données transmises par la police.

Je sais que certains axes dans le Nord-Ouest et Nord-Est de l’Ontario favorisent le transfert de victimes d’un lieu à un autre, explique Barbara Gosse, la PDG du centre canadien pour mettre fin à la traite des personnes.

La traite de personnes mène souvent à la prostitution et au trafic de la drogue.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La traite de personnes mène souvent à la prostitution et au trafic de drogues.

Photo : iStockphoto

Le ministère des Services à l’enfance et des Services sociaux et communautaires indique qu’il travaille avec le gouvernement fédéral et les autres provinces et territoires afin d’éradiquer ce problème.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Justice et faits divers