•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef de Grassy Narrows déplore l’inaction du gouvernement sur un site contaminé au mercure

Un panneau qui avise les résidents que la rivière Wabigoon est contaminée au mercure.

Un panneau qui avise les résidents que la rivière Wabigoon est contaminée au mercure.

Photo : Radio-Canada / Jody Porter CBC

Francis Bouchard

Le chef de la Première Nation de Grassy Narrows, Rudy Turtle, déplore la lenteur du gouvernement provincial à faire des recherches sur un site, près de l'ancienne papetière de Dryden, qui pourrait être une source de contamination au mercure d'un cours d'eau utilisé par la communauté autochtone.

Le ministère de l'Environnement doit procéder au creusage du site où, il y a trois ans, un ancien employé de la papetière avait déclaré avoir participé, en 1972, à l’enfouissement de plusieurs dizaines de barils de sel et de mercure.

Le terrain est situé près de la rivière qui coule vers la Première Nation de Grassy Narrows.

Après avoir effectué des tests, des scientifiques du ministère de l'Environnement ont confirmé la présence de concentrations de mercure plus élevées que la normale dans le sol.

Ils nous ont dit qu’ils allaient faire les travaux, mais nous attendons toujours.

Rudy Turtle, chef de la Première Nation de Grassy Narrows

Le chef Turtle dit que sa communauté veut savoir si ce site comprend une fuite vers la rivière, ce qui pourrait expliquer les taux de mercure toujours élevés dans le réseau hydrographique English-Wabigoon.

Grassy Narrows souffre depuis des décennies de la contamination au mercure. Dans les années 1960 et 1970, la papetière Dryden Chemical a déversé des milliers de kilos de mercure dans le réseau hydrographique.

Selon un porte-parole pour le ministère, le gouvernement ontarien travaille toujours à l’élaboration d’un plan d’action, qui doit être présenté en mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Pollution

Santé