•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fabricant de l'OxyContin menace de faire faillite

Des comprimés d'OxyContin.

Des poursuites judiciaires accusent Purdue Pharma LP, le fabricant de l'OxyContin, d'avoir contribué à la crise des opioïdes qui balaie les États-Unis, selon des sources proches du dossier.

Photo : Toby Talbot/AP Photo/Feb. 19, 2013

Radio-Canada

Le fabricant de l'OxyContin, Purdue Pharma LP, jongle avec la possibilité de déclarer faillite, afin d'échapper aux poursuites judiciaires qui l'accusent d'avoir contribué à la crise des opioïdes qui balaie les États-Unis, selon des sources proches du dossier.

Alors que les poursuites accusent l’entreprise d’avoir induit en erreur médecins et patients sur les risques associés à son produit, Purdue se défend en affirmant que la U.S. Food and Drug Administration a accepté les libellés des avertissements accompagnant l’OxyContin et qui prévenaient des risques d’abus et de mauvaise utilisation associés au traitement de la douleur.

Le dépôt d'une demande de protection en vertu de la loi sur la faillite mettrait un terme aux poursuites et permettrait à Purdue de négocier les réclamations des demandeurs sous la supervision d'un juge américain.

Plus de 1600 poursuites accusent Purdue et d’autres fabricants d’opioïdes d’avoir utilisé des pratiques trompeuses pour stimuler la vente de leurs produits, menant ainsi des centaines de personnes à la dépendance et à la surdose.

Selon les avocats chargés des dossiers, ces poursuites peuvent être comparées à celles lancées précédemment contre l’industrie du tabac, et qui avaient donné lieu à une entente à l'amiable de 246 milliards de dollars en 1998 aux États-Unis, à verser aux 50 États américains.

Les opioïdes, y compris les analgésiques sur ordonnance, l'héroïne et le fentanyl, ont été impliqués dans 47 600 décès par surdose en 2017 aux États-Unis, soit une augmentation de 1,5 % par rapport à l'année précédente, six fois plus qu'en 1999, selon les données les plus récentes des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis.

La riche famille Sackler poursuivie

La procureure générale du Massachusetts, Maura Healey, est devenu en juin le premier procureur général à poursuivre non seulement Purdue, mais aussi les membres de la famille Sackler, qui possède l’entreprise. Elle les accuse de s’être enrichis à hauteur de 4,2 milliards de dollars grâce à du marketing trompeur.

D'autres États lui ont emboîté le pas, en poursuivant également la famille.

Les Sackler discuteraient actuellement de la création d'un organisme à but non lucratif pour lutter contre la toxicomanie et l'abus de drogues.

Les ventes d'OxyContin et d'autres opioïdes ont chuté depuis que des inquiétudes concernant leurs effets potentiellement dangereux ont émergé et que des restrictions pour les prescriptions de ces médicaments ont été adoptées.

L’OxyContin a généré 1,74 milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2017 aux États-Unis, en baisse par rapport aux 2,6 milliards de dollars cinq ans plus tôt, selon les données les plus récentes compilées par Symphony Health Solutions.

Avec les informations de Reuters

Drogues et stupéfiants

Économie