•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fortnite et CS:GO : deux Québécois récoltent les honneurs en Pologne

Les joueuses de Team Dignitas Female portent un trophée à bout de bras sous une pluie de confettis.

L'équipe Team Dignitas Female de CS:GO, dans laquelle évolue Catherine « CAth » Leroux, soulève la coupe du Challenge Katowice 2019.

Photo : Radio-Canada / Denis Wong

Catherine Marineau-Dufresne

Les athlètes de sports électroniques (esports) canadiens ont offert de belles performances tout au long de la fin de semaine à Katowice, dans le sud de la Pologne, pendant les différentes compétitions du plus grand rassemblement du genre en Europe.

La première victoire est survenue samedi, lorsque l’équipe de Counter Strike: Global Offensive (CS:GO) Team Dignitas Female a remporté pour la deuxième année de suite le trophée de l’Intel Challenge Katowice. La compétition parallèle réservée aux femmes a vu s’affronter trois Canadiennes.

Catherine « CAth » Leroux, de Candiac, et Amanda « rain » Smith, d’Edmonton, ont contribué à la victoire de leur équipe 2-0 sur leurs rivales de CLG Red, l’équipe pour laquelle joue Mounira « GooseBreeder » Dobie, une Québécoise installée depuis peu aux États-Unis.

Catherine « CAth » Leroux a l'air pensive pendant que son entraîneur en avant-plan prodigue des conseils à l'équipe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Catherine « CAth » Leroux, dans un moment de réflexion juste avant la finale féminine de CS:GO au Intel Extreme Masters de Katowice.

Photo : Radio-Canada / Denis Wong

Les championnes étaient visiblement émues au moment de recevoir leur trophée et ont expliqué leur victoire rapide par l’utilisation de stratégies bien rodées et le fait qu’elles ont réussi à garder leur calme tout le match.

Un Québécois champion de Fortnite

Dimanche soir, Williams « Zayt » Aubin a remporté son quinzième tournoi de Fortnite, le jeu multijoueurs qui fracasse les records depuis un an. Avec son coéquipier américain Rocco « Saf » Morales, ils ont accumulé 831 points et ravi le premier prix de 80 000 dollars américains de l’ESL Katowice Royale.

En ligne, les amateurs québécois de Fortnite ont souligné en direct les bons coups du seul représentant du pays à la compétition. Un utilisateur a qualifié de « démentielle » l’avance de 200 points que le duo a réussi à creuser avec l’équipe qui est arrivée en deuxième position.

Au moment de recevoir son trophée, Williams Aubin a dit se retrouver sans mots devant cet honneur. Il attribue le succès de son duo à une stratégie toute simple : éviter les autres joueurs le plus possible. Le champion a également souligné qu’il avait passé une excellente fin de semaine sur place, pendant laquelle il a également célébré son anniversaire.

Trois jeunes adolescents regardent une compétition de jeux électroniques.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les spectateurs présents à Katowice ont regardé avec attention le tournoi de Fortnite.

Photo : Radio-Canada / Denis Wong

Il s’agissait de la première présence du populaire jeu vidéo aux compétitions de Katowice. Pour l’occasion, les organisateurs ont mis le paquet pour créer une expérience unique pour les fans. Les duos de joueurs se sont affrontés dans un immense dispositif de château, leur servant de scène.

Des espoirs qui ne se sont pas concrétisés

Du côté du grand championnat de CS:GO, quatre Canadiens étaient présents en Pologne, mais seulement deux se sont qualifiés pour les dernières rondes. Russel « Twistzz » Van Dulken et Keith « NAF » Markovic, de Team Liquid, ont joué le 28 février sur la grande scène du stade Spodek devant des gradins bondés.

Des spectateurs observent une partie du jeu électronique <I>Counter-Strike: Global Offensive</I> dans un stade de Katowice.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les spectateurs se sont rassemblés en grand nombre dès les quarts de finale de CS:GO du Intel Extreme Masters de Katowice.

Photo : Radio-Canada / Denis Wong

J’ai été vraiment surprise de leur performance; j’avais prédit qu’ils gagneraient le tournoi.

Catherine « CAth » Leroux

Les fans et analystes étaient nombreux à fonder beaucoup d’espoir sur leur équipe, Team Liquid, qui s’est classée troisième l’an dernier. Les deux Canadiens et leurs coéquipiers américains se sont finalement inclinés 2-0 en quart de finale devant les Finlandais d’ENCE, qui, eux, ont perdu la finale aux mains de l’équipe danoise Astralis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !