•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

17 candidats en lice pour l'élection partielle dans Rideau-Rockcliffe

Le conseiller est interviewé dans un corridor de l'hôtel de ville d'Ottawa.

L'ancien conseiller du quartier Rideau-Rockliffe, Tobi Nussbaum, est devenu premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Lafrenière

Radio-Canada

Un total de 17 candidats sont en lice pour remplacer l'ancien conseiller du quartier Rideau-Rockcliffe, Tobi Nussbaum, lors d'une élection partielle qui aura lieu le 15 avril prochain.

Cette deuxième élection en moins de six mois est devenue nécessaire à la suite du départ de M. Nussbaum, qui a été nommé premier dirigeant de la Commission de la capitale nationale en décembre dernier.

M. Nussbaum avait obtenu un deuxième mandat de conseiller le 22 octobre dernier, l'emportant facilement contre son seul rival, Peter Heyck, avec 80,52 % des voix. Peter Heyck se lance à nouveau dans la course­.

La période de mise en candidature s’est terminée à 14 h, vendredi. La liste finale des candidats pour succéder à Tobi Nussbaum compte 12 hommes et 5 femmes.

Selon le Bureau du greffier municipal de la Ville d’Ottawa, l'élection partielle pourrait coûter 500 000 $ aux contribuables.

Les résidents pourront installer des affiches électorales sur leur terrain à compter du 16 mars. Le vote par anticipation aura lieu le 5 avril.

L'accessibilité au logement social, la préservation des espaces verts, l’amélioration du service de transport en commun et une augmentation du nombre de fusillades au cours des dernières années sont les principaux enjeux dans le quartier, l’un des plus diversifiés à Ottawa. Selon le dernier recensement, environ 30 % des 39 271 résidents du secteur ont le français comme langue maternelle.

Ottawa-Gatineau

Politique municipale