•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chercheurs ontariens font une découverte sur la résistance des bactéries

On voit des bactéries de type bacille, en gros plan.

Bacillus subtilis

Photo : iStock / Eraxion

La Presse canadienne

Des chercheurs ontariens disent avoir découvert comment les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques, une avancée qui pourrait selon eux aider à combattre ce problème grandissant.

Maikel Rheinstadter, professeur de physique à l'Université McMaster à Hamilton, et Andree Khondker, étudiant au baccalauréat en biochimie, disent avoir découvert que les bactéries combattent les antibiotiques en rigidifiant la paroi de leurs cellules et en modifiant sa charge électrique, devenant ainsi une cible moins attrayante pour les médicaments.

Une technique développée par les chercheurs a permis de voir comment les antibiotiques tentent de percer les cellules bactériennes, a expliqué M. Rheinstadter, dont la recherche a été publiée récemment dans le magazine Nature Communications Biology.

L'équipe s'est concentrée sur la polymyxine B, un antibiotique utilisé lorsque tous les autres antibiotiques ont échoué. Il y a quelques années, des chercheurs chinois ont découvert un gène qui permet à certaines bactéries de devenir résistantes à ce puissant médicament.

Le gros problème est que les médicaments prescrits sont en voie de devenir de moins en moins efficaces parce que les bactéries deviennent de plus en plus résistantes, a expliqué M. Rheinstadter, l'auteur principal de l'étude.

Les chercheurs ont utilisé l'imagerie par rayons X en parallèle avec des simulations informatiques pour obtenir une résolution de niveau moléculaire, afin de voir comment la polymyxine B interagit avec les bactéries résistantes aux antibiotiques. Leur technique leur a permis d'observer les bactéries à une résolution au millionième de la taille d'un cheveu humain.

Recherche

Santé