•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du haut de la passerelle des Jeux du Canada

Deux hommes côte à côte dans un aréna.

Les faits marquants des Jeux du Canada selon Patrick Henri et Marc-Éric Bouchard

Photo : Radio-Canada

Patrick Henri
Marc-Éric Bouchard

Chaque semaine à l'émission La Croisée sur ICI Radio-Canada Première nous vous présentons le duo de la passerelle, un résumé commenté de l'actualité sportive. Nous avons choisi d'utiliser cette formule pour vous résumer nos moments marquants des Jeux du Canada présentés à Red Deer.

Il faut avouer que certains choix ont été difficiles. Nous avons eu la chance de faire tellement de belles rencontres au cours des 15 derniers jours. Voici ceux qui ont retenu le plus notre attention.

Les trois étoiles des Jeux

Trois personnes ou groupes de personnes qui nous ont impressionnés.

Marc-Éric :

Le médaillé d'or Emanuel Boulutfallah du Québec, au centre du podium, à sa droite le médaillé d'argent Scott Denyes de la Nouvelle-Écosse et à sa gauche le médaillé de bronze Mike Sumner du Yukon, médaillé de bronze.

Emanuel Boulutfallah, au centre, a remporté la médaille d'or dans la compétition de patinage artistique Olympiques spéciaux, hommes niveau 3.

Photo : Jeux du Canada / Matthew Wolfe

Première étoile : Emmanuel Boulutfallah du Québec en patinage artistique, Olympique spéciaux.

L'inclusion des athlètes ayant des handicaps mentaux aux Jeux du Canada a donné la chance à Emmanuel de vivre son grand rêve. Il a remporté deux médailles d'or. Ses performances sur la glace ont été empreignées de passion pour son sport.

Deuxième étoile : Tyson Langelar du Manitoba en patinage de vitesse longue piste.

Cet athlète a raflé cinq médailles autant dans les courtes que dans les longues distances. Originaire de Winnipeg, il a eu le meilleur face à des patineurs du Québec et de l’Alberta. Il est définitivement à surveiller pour les Jeux Olympiques en 2026.

Troisième étoile : Natation artistique, équipe de l’Alberta

Si le nom de ce sport ne vous dit rien c'est normal. Il était autrefois connu aux Jeux du Canada sous nage synchronisée. L'équipe de neuf nageuses de Calgary a terminé au premier rang devant des puissances du sports comme l'Ontario et le Québec. C'est par contre dommage que cette discipline ait été présentée à Calgary, les athlètes ont manqué beaucoup de visisibilité.

Patrick :

Patrick Henri s'entretien avec les trois médaillées.

Au biathlon 6 km féminin, Jenna Sherrington (au centre) à remporté l'or, Naomi Walch (à gauche) le bronze et Pascale Paradis (à droite) l'argent.

Photo : Radio-Canada

Première étoile : Le trio formé de Jenna Sherrington, Pascale Paradis et Naomi Walch.

Les trois biathlètes albertaines ont terminé respectivement première, deuxième et troisième lors de l’épreuve sprint 6 km. Le premier podium tout albertain des jeux, les trois filles s'expriment très bien en français et étaient excitées de m’accorder une entrevue.

Deuxième étoile : Rémi Drolet et sa soeur Jasmine.

Les athlètes franco-colombiens sont montés sur la première marche du podium. Il s’agit de deux noms qu’il faudra retenir, car je crois qu’ils laisseront une marque dans le monde du ski de fond.

Troisième étoile : les bénévoles du site de biathlon et de ski de fond.

Tous les bénévoles ont été exceptionnels, mais certains m’ont vraiment aidé. J’ai passé beaucoup de temps au Club de golf Riverbend où étaient présentées les épreuves de biathlon et de ski de fond. Peu connaisseur dans ces deux sports, j’ai pu compter sur l’aide de bénévoles d’expérience pour m’éclairer.

La médaille de chocolat

Un ou une athlète qui n’est pas monté sur le podium, mais qui nous a impressionné.

Patrick : Greta Goasdoue-Wallace, 5e au judo chez les moins de 63 kilos.

Cette élève de l’École la Rose sauvage de Calgary rêvait de participer aux Jeux du Canada. Pour bien se préparer, elle a amassé 4 000$ dans une campagne de sociofinancement, ce qui lui a permis de participer à un camp au Japon. Après avoir remporté ses deux premiers combats, elle a perdu en demi-finale. Dans le match pour la médaille de bronze, elle a dû affronter sa coéquipière d’entraînement, une de ses meilleures amies. Une situation qu’elle a trouvé très difficile.

Marc-Éric : Alexandre Cayer a terminé dernier de la finale de ski accrobatique slopestyle. Le lendemain, il a remporté l'épreuve de demi-lune.

Quelle histoire que celle de ce skieur qui a comme surnom Xander. Il a terminé au dernier rang de la finale de ski accrobatique slopestyle au centre Canyon de Red Deer. Le lendemain au Parc Olympique à Calgary, malgré une blessure au pied, il a gagné la médaille d'or en demi-lune.

Opinion publique

Notre opinion sur un sujet touchant le déroulement des jeux.

Marc-Éric :

Reduire le nombre de sports aux Jeux du Canada permettrait d'éviter de présenter des sports à l'extérieur de Red Deer. Réduire le nombre de disciplines permettrait également à des plus petites villes de tenter leur chance pour accueillir l'événement.

Autre question à se poser : pourquoi des sports d’été présentés aux Jeux Olympiques comme le tir à l’arc, le badminton, la natation artistique, le tennis de table et la gymnastique sont au programme des Jeux d’hiver du Canada?

Pourquoi ne pas plutôt ajouter davantage de sports paralympiques?

Patrick :

Le changement que je ferais concerne l’horaire des jeux. Plutôt que de commencer les compétitions un samedi, je commencerais le vendredi, avant la cérémonie d’ouverture si c’est impossible de la déplacer au jeudi soir.

De cette façon, la première semaine d’activité prendrait fin le jeudi soir et la journée pivot (celle où les athlètes de la première semaine quittent la ville et ceux de la deuxième arrivent) serait le vendredi.

Lors de la première fin de semaine des jeux, les gradins étaient remplis. Durant la semaine, un peu moins.

Le deuxième samedi des jeux, il n’y avait aucune épreuve au programme et il y en avait très peu le dimanche.

Avec une journée de décalage, plus de spectateurs de l’extérieur de Red Deer auraient eu une meilleure chance d’assister à des compétitions et les organisateurs auraient rempli les gradins.

Le moment VHS

Un moment des jeux qui a été immortalisé et que nous invitons à voir et à revoir

Marc-Éric :

L’équipe de basketball en fauteuil roulant mixte de l’Alberta était comme une vedette du rock devant un gymnase plein à craquer. Dans un match où il y avait beaucoup d'ambiance, l'Alberta a réussi a vaincre l'Ontario par la marque de 51-48. Cette victoire porte à croire que parfois l'influence de la foule joue un rôle important. Vous pouvez voir ou revoir ce march sur le site officiel des Jeux du Canada.

Patrick :

Si vous n’avez pas vu l’entrevue que j’ai réalisée avec Evelyn Beaton, vous devez le faire. Le commentaire final de cette jeune judoka a fait sourire le double médaillé olympique Nicolas Gill, qui a envoyé un message au père d’Evelyn, son ancien coéquipier au sein de l’équipe nationale de judo, pour le taquiner.

Les olympiens de demain

Des athlètes qui, selon nous, ont de bonnes chances de représenter le Canada aux Jeux olympiques dans le futur

Marc-Éric :

Félix Dolci durant sa compétition aux anneaux.

Félix Dolci du Québec a remporté quatre médailles d'or et deux médailles d'argent.

Photo : Jeux du Canada / Hayleigh Rice

Le Québécois Felix Dolci a battu le record des Jeux du Canada pour le plus grand nombre de médailles. Après avoir remporté six médailles en gymnastique artistique, et ainsi porté sa récolte totale à onze médailles en deux Jeux d’hiver du Canada, il a établi un nouveau record. Le record appartenait à son compatriote Matthew Halickman, qui avait remporté un total de neuf médailles lors des Jeux de 2011 et 2015.

Brooklyn McDougall montre ses deux médailles d'or, ses deux médailles d'argent et sa médaille de bronze.

La patineuse de vitesse Brooklyn McDougall a remporté cinq médailles.

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Brooklyn McDougall en patinage de vitesse longue piste de l’Alberta a remporté cinq médailles. En une présence aux Jeux du Canada elle a dépassé Catriona Lemay-Doan. Reste à savoir si elle aura autant de succès que cette dernière qui a remporté trois médailles aux Jeux olympiques en 1998 et 2002.

Patrick :

Léo Grandbois porte une tuque et un manteau aux couleurs du Québec.

Léo Grandbois du Québec a récolté deux médailles d'or et deux médailles de bronze.

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Léo Grandbois du Québec a remporté deux médailles d’or et deux médailles d’argent en quatre courses. Ce biathlète domine son sport et pour lui, ça semble facile de le faire.

Janick Lacroix regarde vers le ring, les bras croisés.

Le boxeur Janick Lacroix a remporté une médaille d'argent aux Jeux du Canada.

Photo : Radio-Canada / Patrick Henri

Janick Lacroix est un boxeur de Ponteix en Saskatchewan qui a représenté l’Alberta, car il habite maintenant à Medicine Hat. Il a remporté une médaille d’argent. Ce jeune homme gravit rapidement les échelons du monde de la boxe. Il fait preuve d’une grande persévérance, malgré les épreuves qu’il a dû affronter.

Alberta

Événements sportifs