•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Neige abondante : bris de piscines à prévoir dans la région de Québec

Une piscine hors-terre détruite

Une piscine hors terre détruite

Photo : iStock

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après les toitures, les précipitations abondantes de neige risquent de causer des dommages à plusieurs piscines dans la région de Québec. Certaines entreprises qui installent et réparent des piscines hors terre commencent déjà à recevoir des demandes.

Le directeur des opérations pour les Club Piscine de la région de Québec, Martin Perreault, souligne que l'hiver 2019 ressemble à celui de 2008. Les chutes record de neige avaient eu raison de plusieurs piscines. Les ventes, chez Club Piscine, avaient augmenté de près de 30 % par rapport à une année moyenne.

« En 2008, il y a eu des quantités de neige astronomiques, des températures très chaudes et très froides aussi. C'est dur au niveau des structures. Les terrains travaillent beaucoup. On s'était retrouvés avec plusieurs piscines qui s'affaissaient à cause du poids de la neige », se rappelle Martin Perreault.

Il craint que la situation soit similaire cette année.

« Ce qui me fait craindre les bris, c'est qu'on a plusieurs couches de glace à travers la neige. On voit des écrasements de toitures, ce qu'on n'a pas vu depuis des années et des années », souligne-t-il.

Chez Beauport Piscines et Spas, on reçoit déjà des appels pour des réparations. Même chose chez Trévi.

« On a une demande déjà très forte pour des réparations de piscines écrasées. Selon moi, ça va s'apparenter à ce qu'on a connu en 2008. Au Québec, ça va se compter par milliers et à Québec aussi il va y avoir beaucoup de piscines écrasées », estime la directrice générale de la division Québec chez Trévi, Nathalie Lamothe.

Le poids de la glace pourrait aussi endommager des toiles.

« La toile est composée d'un vinyle qui, à des températures très froides, devient comme de la vitre. C'est vraiment très mince, cette toile-là. Juste un petit impact va le faire éclater. On va voir une étoile d'un pied par un pied apparaître », explique Martin Perreault.

Les piscines creusées ne sont pas à l'abri

Le poids de la neige a moins d'impact sur la structure des piscines creusées. Toutefois, le niveau d'eau élevé et le poids de la glace peuvent casser l'écumoire et les marches et déchirer des toiles de piscine.

« Le bloc de glace fend la toile, il descend d'un coup, trop rapidement. La piscine perd de l'eau, ce qui fait que le bloc de glace va peser sur la marche et c'est là qu'elle casse », raconte le propriétaire de Piscine Rénove, Simon Drapeau.

L'aménagement autour des piscines creusées peut aussi être endommagé.

« Pendant la fonte des neiges, quand la piscine déborde, le terrain est gorgé d'eau. Ça gèle la nuit. Ça peut faire bouger les trottoirs. Le simple poids de la neige peut aussi faire bouger ou craquer les trottoirs », mentionne Simon Drapeau.

Son entreprise spécialisée dans la réparation de piscines creusées avait enregistré une hausse des réparations de l'ordre de 20 % en 2008.

Plusieurs installateurs de piscines de la région de Québec se préparent déjà à embaucher davantage d'employés qu'à l'habitude pour répondre à la demande le printemps prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !