•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les procédures judiciaires contre Glen Assoun sont terminées

Plan rapproché de Glen Assoun

Le ministre de la Justice du Canada ordonne que Glen Assoun (ci-dessus) subisse un nouveau procès.

Photo : CBC/Elizabeth Chiu

Radio-Canada

Le Néo-Écossais Glen Assoun, qui a passé 16 ans derrière les barreaux pour le meurtre de sa copine, affirme qu'il a enfin prouvé son innocence.

La cause contre lui a été abandonnée en cour à Halifax vendredi, après que le ministre de la Justice du Canada a ordonné qu’il subisse un nouveau procès.

Le procureur Mark Scott a expliqué en Cour suprême de la Nouvelle-Écosse que la Couronne avait révisé le cas et ne croyait pas qu’il y avait une perspective réaliste de condamnation. Elle renonce donc à entreprendre un nouveau procès.

Glen Assoun a été reconnu coupable du meurtre non prémédité de Brenda LeAnne Way.

Cette condamnation mène automatiquement à une peine de prison à perpétuité. La juge Suzanne Hood avait ordonné qu’il purge au moins 18 ans et demi derrière les barreaux avant de faire toute demande de libération conditionnelle.

Glen Assoun a toujours clamé son innocence.

Il a été débouté par la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse. Puis la Cour suprême du Canada a refusé d’entendre sa cause. C’est alors qu’il s’est adressé à l’organisme sans but lucratif Innocence Canada, qui se présente comme un défenseur de personnes injustement condamnées.

Une équipe d’avocats de Toronto a ensuite commencé à exercer des pressions sur le ministre fédéral de la Justice afin de réviser le cas de Glen Assoun.

La procédure a été longue et complexe.

Le corps de Brenda LeAnne Way a été découvert le long du chemin Albro Lake à Dartmouth le 12 novembre 1995. Quelqu’un l’avait poignardée plusieurs fois et lui avait tranché la gorge.

Le procès de Glen Assoun a commencé au printemps de 1999 et il s’est terminé en septembre. Il avait congédié son avocat et choisi d’assumer sa propre défense.

Lorsque Innocence Canada a entrepris ses démarches pour le défendre, les conservateurs étaient au pouvoir à Ottawa et Peter MacKay était ministre de la Justice.

Ancienne photographie en noir et blanc de la jeune femmeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brenda LeAnne Way est morte poignardée à Dartmouth en 1995.

Photo : CBC

En novembre 2014, M. Assoun a obtenu une libération sous caution en attendant l’issue de la révision. À ce moment, il avait déjà passé 16 ans en prison.

Il avait reçu l’ordre de vivre en Colombie-Britannique, mais il a été autorisé à rentrer en Nouvelle-Écosse en 2017 à condition d’éviter certains endroits et certaines personnes qui pourraient participer à un nouveau procès si ce dernier devait avoir lieu.

Une fois la révision de son cas terminée, l’affaire a été envoyée à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse aux fins de résolution. Elle a connu son dénouement vendredi.

Avec des renseignements de Blair Rhodes, de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Procès et poursuites