•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les procédures judiciaires contre Glen Assoun sont terminées

Plan rapproché de Glen Assoun

Le ministre de la Justice du Canada ordonne que Glen Assoun (ci-dessus) subisse un nouveau procès.

Photo : CBC/Elizabeth Chiu

Radio-Canada

Le Néo-Écossais Glen Assoun, qui a passé 16 ans derrière les barreaux pour le meurtre de sa copine, affirme qu'il a enfin prouvé son innocence.

La cause contre lui a été abandonnée en cour à Halifax vendredi, après que le ministre de la Justice du Canada a ordonné qu’il subisse un nouveau procès.

Le procureur Mark Scott a expliqué en Cour suprême de la Nouvelle-Écosse que la Couronne avait révisé le cas et ne croyait pas qu’il y avait une perspective réaliste de condamnation. Elle renonce donc à entreprendre un nouveau procès.

Glen Assoun a été reconnu coupable du meurtre non prémédité de Brenda LeAnne Way.

Cette condamnation mène automatiquement à une peine de prison à perpétuité. La juge Suzanne Hood avait ordonné qu’il purge au moins 18 ans et demi derrière les barreaux avant de faire toute demande de libération conditionnelle.

Glen Assoun a toujours clamé son innocence.

Il a été débouté par la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse. Puis la Cour suprême du Canada a refusé d’entendre sa cause. C’est alors qu’il s’est adressé à l’organisme sans but lucratif Innocence Canada, qui se présente comme un défenseur de personnes injustement condamnées.

Une équipe d’avocats de Toronto a ensuite commencé à exercer des pressions sur le ministre fédéral de la Justice afin de réviser le cas de Glen Assoun.

La procédure a été longue et complexe.

Le corps de Brenda LeAnne Way a été découvert le long du chemin Albro Lake à Dartmouth le 12 novembre 1995. Quelqu’un l’avait poignardée plusieurs fois et lui avait tranché la gorge.

Le procès de Glen Assoun a commencé au printemps de 1999 et il s’est terminé en septembre. Il avait congédié son avocat et choisi d’assumer sa propre défense.

Lorsque Innocence Canada a entrepris ses démarches pour le défendre, les conservateurs étaient au pouvoir à Ottawa et Peter MacKay était ministre de la Justice.

Ancienne photographie en noir et blanc de la jeune femmeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Brenda LeAnne Way est morte poignardée à Dartmouth en 1995.

Photo : CBC

En novembre 2014, M. Assoun a obtenu une libération sous caution en attendant l’issue de la révision. À ce moment, il avait déjà passé 16 ans en prison.

Il avait reçu l’ordre de vivre en Colombie-Britannique, mais il a été autorisé à rentrer en Nouvelle-Écosse en 2017 à condition d’éviter certains endroits et certaines personnes qui pourraient participer à un nouveau procès si ce dernier devait avoir lieu.

Une fois la révision de son cas terminée, l’affaire a été envoyée à la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse aux fins de résolution. Elle a connu son dénouement vendredi.

Avec des renseignements de Blair Rhodes, de CBC

Nouvelle-Écosse

Procès et poursuites