•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réaménagement des plaines LeBreton : la CCN promet un nouveau processus rapidement

Des espaces verts, un plan d'eau devant le nouvel amphithéâtre des Sénateurs d'Ottawa
Un dessin du projet de réaménagement des plaines LeBreton par le groupe RendezVous LeBreton montrant le nouvel amphithéâtre des Sénateurs d'Ottawa Photo: Courtoisie /RendezVous LeBreton
CBC

La Commission de la capitale nationale (CCN) lancera un nouveau processus de développement des plaines LeBreton et s'engage à se mettre rapidement au travail.

La CCN a annoncé dans un communiqué de presse, jeudi après-midi, que son conseil d'administration a décidé d'annuler formellement le plus récent processus de revitaliser le terrain et de recommencer à zéro.

La CCN s'était entendue avec le groupe RendezVous LeBreton, qui comprend Eugene Melnyk, propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, et John Ruddy, pour revitaliser le secteur.

Toutefois, le partenariat de MM. Melnyk et Ruddy s'est soldé en échec, notamment par des poursuites de plusieurs centaines de millions de dollars de part et d'autre. Un médiateur n'a pas été en mesure de rétablir les ponts.

Nouveau processus

Après avoir été informée que la médiation n'avait pas porté fruit, la CCN a mis un dernier clou dans le cercueil du projet. La Commission a précisé dans son communiqué qu'elle veut s'assurer que le nouveau processus soit meilleur.

Le groupe qui a terminé deuxième dans la course, le groupe Devcore Canderel DLS, avait demandé à la CCN de négocier avec lui, mais cette dernière a refusé l'offre et a affirmé qu'elle ne pouvait pas procéder avec le groupe.

La CCN a promis qu'elle allait travailler rapidement en vue de la revitalisation des plaines LeBreton.

Ce sera un processus ordonné, inclusif et créatif qui reflète l'importance du site à titre d'opportunité de développement pour la capitale, a assuré l'organisme.

Les détails de ce nouveau processus seront connus le 7 mars, après la prochaine réunion du conseil d'administration.

Affaires municipales

Société