•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corps calcinés dans une voiture à Trois-Rivières : qui sont les accusés?

Photos tirées des profils Facebook de Mauricio Peralta Severino et Noémie Morin

Mauricio Peralta Severino (à gauche) et Noémie Morin (à droite) ont comparu jeudi au palais de justice de Trois-Rivières.

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Noémie Morin et Mauricio Peralta Severino étaient, selon toute vraisemblance, deux personnes sans histoire... jusqu'à aujourd'hui.

Or, ils sont maintenant soupçonnés d'être impliqués dans les meurtres de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert, dont les corps ont été retrouvés calcinés dans une voiture à Trois-Rivières.

Onde de choc dans l’entourage de Noémie Morin

Ça me surprend, affirme Alexandre Veillette, qui était un ami de Noémie Morin à l’époque où ils travaillaient tous les deux au complexe hôtelier Le 55, à Bécancour.

C'est quelqu'un qui a une joie de vivre, qui aime la vie, ajoute-t-il.

La jeune femme de 24 ans, de Bécancour, a été accusée jeudi du meurtre au premier degré de l’entrepreneur Steve Lamy. L’homme de 29 ans, de la région de Laval, fait face à des accusations de complicité de meurtre et d’outrage au cadavre de Jean-Christophe Gilbert.

Tant au complexe hôtelier qu’à la Rôtisserie Guay, deux endroits où la jeune femme a travaillé à Bécancour, ses anciens collègues et patrons étaient sidérés par la nouvelle de son arrestation.

Certains ont dit savoir qu’elle avait un problème de consommation et de mauvaises fréquentations, mais personne n’aurait pensé qu’elle puisse un jour être accusée dans une histoire de meurtre.

Un de ses anciens patrons a mentionné qu’elle était une bonne employée.

Homme qui regarde la caméraAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mauricio Peralta Severino, 29 ans, vient de la région de Laval.

Photo : Facebook

Mauricio Peralta Severino est quant à lui propriétaire d’une entreprise de peinture et de rénovation dans la région de Montréal.

Tout comme Noémie Morin, a priori, rien ne laissait présager qu’il soit un jour sous le feu des projecteurs dans une histoire de meurtre.

Les chefs d'accusation

Noémie Morin, de Bécancour, est accusée de meurtre au premier degré, de séquestration, d’escroquerie, de vol qualifié et de complicité après le fait de meurtre relativement à la mort de Steve Lamy, un entrepreneur en construction de Trois-Rivières.

Mauricio Peralta Severino est notamment accusé d’outrage au cadavre de Jean-Christophe Gilbert. Le jeune homme de 24 ans de Massueville, en Montérégie, aurait été tué le ou vers le 8 octobre.

Tente dans un endroit de gravelAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sous la tente se trouve le véhicule incendié sur la route Bradley, dans le secteur Sainte-Marthe-du-Cap, à Trois-Rivières, où deux corps ont été découverts.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Roy

Les corps de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert ont été découverts le 10 octobre, quelques heures après qu’un autre corps, celui d’Ophélie Martin-Cyr, eut été trouvé dans un champ de Yamachiche.

La jeune femme de 19 ans a été tuée par balle.

René Kègle et Francis Martel ont été arrêtés en lien avec ce dernier meurtre.

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.