•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Première coulée d’or historique à la mine Meliadine au Nunavut

Une coulée de métal en fusion descend vers un réceptacle.

La coulée du premier lingot d'or de la mine Meliadine, près de Rankin Inlet, représente le début de la production commerciale du site en développement depuis plus d'une décennie.

Photo : Agnico Eagle Mines limited

Radio-Canada

Après plus de 12 ans d'élaboration, la coulée du premier lingot d'or est un moment historique pour la mine Meliadine, au Nunavut.

La mine, située à 25 km au nord de Rankin Inlet, a une durée de vie prévue de 14 ans. Son potentiel a été découvert dans les années 1980.

Le directeur général de la division Meliadine, d’Agnico Eagle, Martin Plante, affirme que l’ambiance était festive lors de la coulée.

Deux hommes tiennent un lingot d'or entre les mains.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur général, Martin Plante (gauche), accompagné de Marcel Beaudoin, directeur de projets pour le Nunavut, tiennent entre leurs mains le premier lingot d'or de la mine Meliadine dont le poids est de 30 kg.

Photo : Agnico Eagle Mines Limited

Une grande fierté pour tous les employés et pour les employés locaux. Je pense que ça va amener des impacts positifs pour la communauté à long terme. C'est donc une belle célébration.

Martin Plante, directeur général, division Meliadine, Agnico Eagle

La mine emploie directement environ 500 travailleurs. Environ 20 % sont des habitants de la région. Une fois la portion de mine à ciel ouvert en exploitation, une autre centaine d’employés devront être embauchés.

L’entente de partenariat avec l’association inuite du Kivalliq prévoit qu’à terme la moitié des employés seront Inuits.

« On dit qu’on est en préproduction. Donc l’usine commence à traiter du minerai, le tonnage va tranquillement augmenter, puis on va atteindre ce qu’on appelle la production commerciale au cours du deuxième quart de 2019. »

Dès l'an prochain, environ 400 000 onces d'or seront extraites annuellement.

Les dirigeants prévoient que plus de 5 millions d’onces d’or seront extraits au cours de la durée de la vie de la mine.

Martin Plante affirme que le projet de la mine a permis de développer une expertise dans l'élaboration d'une mine dans le nord du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !