•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux résidents temporaires à l’Habitat de l’Ours polaire de Cochrane

Trois personnes devant un enclos contenant deux ours polaires.

Les visiteurs de l'Habitat de l'Ours polaire de Cochrane pourront observer en 2019 les deux ours blancs de l'Aquarium de Québec.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Miguel Lachance

Deux ours polaires de l'Aquarium de Québec ont été relocalisés cette semaine dans le Nord de l'Ontario pour permettre des rénovations majeures à leur enclos.

Le plan initial était au départ de seulement envoyer Eddy, un mâle de 19 ans, à l’Habitat de l’Ours polaire de Cochrane (L’Habitat).

Lorsque [des représentants] de l’Aquarium nous ont visité, ils ont tellement aimé nos installations qu’ils ont décidé d’envoyer aussi Taïga [une femelle de 9 ans] avec lui, raconte Dylan McCart, le responsable des soins aux animaux de l’Habitat.

Nous sommes très contents de les avoir ici!, affirme le directeur général de l’Habitat, Michael Honeth.

C’est un changement pour les gens de Cochrane, ajoute le directeur général. C’est bon pour le tourisme, je crois.

Une homme debout devant des sculptures et peintures d'ours.

Michael Honeth est le directeur général de l'Habitat de l'Ours polaire de Cochrane depuis le mois de décembre.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Eddy et Taïga sont arrivés mercredi, et selon M. Honeth, ils s’adaptent bien à leur nouvel environnement : Ils étaient déjà dehors [jeudi], en jouant dans la neige et le grand enclos. Je crois qu’ils sont très contents ici.

Kléo Carrier, entraîneuse des mammifères marins à l’Aquarium de Québec, est du même avis.

C’était vraiment la meilleure place pour eux. On peut le voir avec le grand enclos et ils sont pratiquement comme en milieu naturel.

Kléo Carrier, entraîneuse des mammifères marins à l’Aquarium de Québec
Une femme devant une clôture derrière laquelle se trouve deux ours polaires.

Kloé Carrier a accompagné Eddy et Taïga lors de leur transfert à Cochrane. Selon elle, les deux ont dormi pendant une majeure partie du voyage en camion.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Les deux ours polaires devraient rester à Cochrane environ jusqu’à Noël, lorsque la construction de leur nouvel enclos à Québec sera terminée.

Selon Mme Carrier, la présence des ours à Cochrane permettra aux scientifiques de l’Habitat et de l'Aquarium de recueillir de nouvelles données sur l’espèce et de partager des connaissances.

Des retrouvailles familiales

Eddy et Taïga ont des liens avec deux ours de Cochrane, Ganuk et Inukshuk, qui sont respectivement le frère et le père de Taïga.

Ganuk a d'ailleurs vécu pendant un an à l’Aquarium de Québec avant d’arriver à Cochrane en 2012.

L'autre ours de l'Habitat, Henry, est arrivé à Cochrane depuis l'Australie en 2015.

Deux ours polaires derrière une clôture.

Eddy et Taïga ont leur propre enclos, séparés des trois ours de l'Habitat.

Photo : Radio-Canada / Francis Bouchard

Le plan pour l’instant est toutefois de garder les deux pensionnaires temporaires séparés des trois ours permanents.

Michael Honeth n’exclut toutefois pas la possibilité d’interactions.

Pas de coût supplémentaire pour l’Habitat

L'Habitat a reçu un important don anonyme qui a aidé à la construction d’un nouvel enclos et recevra de l’argent de l’Aquarium de Québec, notamment pour payer la nourriture.

C’est comme lorsqu’on part en voyage et qu’on laisse nos animaux en pension, mais en version “ours blanc”.

Kléo Carrier, entraîneuse des mammifères marins à l’Aquarium de Québec

L’Aquarium a envoyé de la nourriture pour environ deux semaines, pour faciliter la transition vers une diète semblable aux autres ours de l’Habitat.

Kléo Carrier précise que l’alimentation sera adaptée à Eddy et Taïga : On ne va pas les forcer [à manger de nouvelles sortes de viande], mais je suis pas mal sûre qu’ils vont aimer ça.

Ils recevront notamment de la viande d’orignal et de phoque, ce qu’il ont jamais mangé à Québec.

Des employés de l’Aquarium se relaieront jusqu'à Noël pour assurer une présence constante d’un entraîneur de Québec et soutenir les employés de l’Habitat.

Animaux

Environnement