•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un atelier Premier Tech au Cégep de Rimouski

Un ensacheur et d'autres équipements industriels dans un local.
Les étudiants de la Technique en mécanique industrielle pourront s'exercer avec cet ensacheur Photo: Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet
Patrick Bergeron

Le Cégep de Rimouski et la compagnie Premier Tech s'associent pour améliorer la formation des étudiants du programme de Technologie de mécanique industrielle.

Dans le cadre de ce partenariat, l'établissement d'éducation pourra compter sur un ensacheur qui permettra aux étudiants de mettre en pratique ce qu'ils apprennent en classe. De plus, des stages en entreprise pour les étudiants et des programmes de perfectionnement en milieu de travail aux enseignants seront offerts.

Le vice-président principal systèmes d'information et approvisionnement chez Premier Tech, Michel Noreau.Le vice-président principal systèmes d'information et approvisionnement chez Premier Tech, Michel Noreau. Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Pour le vice-président principal systèmes d'information et approvisionnement chez Premier Tech, Michel Noreau cette association pourrait permettre d'attirer les diplômés du programme de Rimouski dans son entreprise. Premier Tech, comme bon nombre de compagnies dans l'Est-du-Québec, peine à pourvoir certains postes.

De la main-d'oeuvre, on en manque dans tous les départements de notre entreprise.

Michel Noreau, vice-président principal systèmes d'information et approvisionnement chez Premier Tech

De son côté, le coordonnateur du programme Technologie en mécanique industrielle Damien Morandi affirme que cet ajout pourrait aussi permettre d'augmenter le nombre d'inscriptions à ce programme. D'autant plus que la demande pour les diplômés en mécanique industrielle est grande.

Avec cet équipement, les étudiants vont pouvoir travailler sur un ensacheur qui est utilisé dans plusieurs entreprises au Québec.

Damien Morandi, coordonnateur du programme Technologie en mécanique industrielle

En tout, 30 étudiants sont actuellement inscrits au programme de Technologie de mécanique industrielle.

avec les informations d'Ariane Perron-Langlois

Bas-Saint-Laurent

Emploi