•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une amende historique à TikTok pour avoir collecté des données d’enfants

Une image montrant le logo de TikTok, une note de musique blanche aux rebords bleu d'un côté et rouge de l'autre.

Des adultes se sont servis des informations sur les profils d'utilisateurs de TikTok pour contacter des enfants.

Photo : TikTok

Radio-Canada

La populaire application musicale TikTok a accepté de payer 5,7 millions de dollars américains (7,5 M$ CA) pour régler à l'amiable un litige avec la Commission fédérale du commerce des États-Unis (FTC). L'entreprise était accusée d'avoir collecté illégalement des données sur des mineurs.

L’application chinoise, propriété de ByteDance, compte 500 millions d’utilisateurs dans le monde, et est particulièrement populaire auprès des jeunes. Elle propose de se filmer dans de courtes vidéos accompagnées d’une trame sonore, à la façon d’une synchro (lipsync).

La plainte de la FTC (Nouvelle fenêtre) concernait plus spécifiquement le service Musical.ly, acheté par ByteDance en 2017 et fusionné à TikTok l’année suivante.

Pour s'inscrire, les utilisateurs devaient fournir une adresse courriel, un numéro de téléphone, un nom complet, une courte biographie et une photo. Or, les entreprises ne sont pas autorisées à récolter ce genre d’informations auprès des personnes de moins de 13 ans aux États-Unis.

La FTC note dans son rapport que des enfants inscrivaient parfois leur âge et le nom de leur école dans leur profil. La commission américaine a reçu de nombreux signalements de parents inquiets parce que des adultes tentaient de contacter leurs enfants par le biais de l’application. « En plus, jusqu’à octobre 2016, l’application incluait une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de consulter la liste des personnes se trouvant à moins de [80 km]. »

Musical.ly avait l’habitude de fermer les comptes d’enfants qui lui étaient signalés par les parents. Elle ne supprimait toutefois pas les vidéos mises en ligne par ces comptes. Elle conservait également toutes les données de leurs profils.

En plus de payer une amende, ByteDance s’est engagée à retirer toutes les vidéos d’enfants de moins de 13 ans de sa plateforme.

L’application TikTok a également été mise à jour pour inclure plus de protections pour les enfants américains.

L’amende que doit payer l’entreprise chinoise est la plus élevée jamais exigée pour une violation de la Loi sur la protection de la vie privée en ligne des enfants (COPPA) aux États-Unis. Disney détenait ce record peu enviable depuis 2011, alors que l’un de ses studios de jeux vidéo avait dû payer 3 millions de dollars américains (3,9 M$ CA) pour une faute similaire.

« Cette amende a beau être un sommet historique pour une violation de la COPPA, ce n’est pas assez élevé, compte tenu, du mal causé aux enfants », a déclaré à Axios le sénateur démocrate du Massachusetts Ed Markey, qui a participé à la rédaction de la loi.

Avec les informations de CNN, et Axios

Réseaux sociaux

Techno