•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nétanyahou serait bientôt inculpé pour corruption

Un homme aux cheveux gris et portant un complet parle derrière un micro et devant des drapeaux d'Israël.
Le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou Photo: Getty Images / Jack Guez
Reuters

Le procureur général israélien entend inculper le premier ministre Benyamin Nétanyahou dans le cadre de trois affaires de corruption, rapporte jeudi la télévision israélienne qui cite le ministère de la Justice.

Les élections législatives sont prévues le 9 avril en Israël et M. Nétanyahou brigue un quatrième mandat de suite au poste de premier ministre.

Le Likoud, son parti, a dénoncé une « persécution politique » et indiqué que le chef du gouvernement ferait une déclaration à 20 h, heure locale.

Début décembre, la police israélienne avait recommandé que des poursuites judiciaires pour des faits de corruption soient engagées à l'encontre du premier ministre et de son épouse Sara, disant avoir rassemblé suffisamment de preuves.

Benyamin Nétanyahou est notamment soupçonné d'avoir accordé des faveurs gouvernementales à Bezeq en échange d'une couverture favorable à son égard de la part du site d'informations Walla, propriété du groupe de télécommunications.

Le premier ministre nie toute malversation. Le procureur général doit aussi se prononcer sur deux autres affaires de corruption qui visent le premier ministre.

Moyen-Orient

International