•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Longueuil recherche quatre agresseurs qui ont sévi à Brossard

Un homme portant des lunettes participe à une altercation verbale.
Le suspect numéro un est recherché pour avoir asséné un coup de poing à la victime dans la Brasserie Le Routier à Brossard. Photo: Radio-Canada / SPAL
Radio-Canada

La police de Longueuil est à la recherche de quatre individus impliqués dans une agression survenue dans une brasserie de Brossard en novembre dernier. L'agression est survenue vers 22 h 30 le jeudi 29 novembre 2018 à la Brasserie Le Routier, l'avenue Mario, à Brossard, en banlieue sud de Montréal.

Trois mois après les faits, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) demande l’aide du public pour identifier et trouver les quatre hommes qui apparaissent sur la vidéo de surveillance de l’établissement, qui a capté l’agression.

Assise au bar, la victime voit entrer les quatre individus, dont le premier lui serre la main.

« Il y a eu quelques échanges entre la victime et les suspects », explique la porte-parole du SPAL, Mélanie Mercille.

Soudainement, l'un des agresseurs assène un violent coup de poing au visage de la victime.

« Le suspect [principal] a donné un coup tellement violent que la victime est tombée au sol immédiatement, poursuit Mme Mercille. Elle est tombée inconsciente et a subi une commotion cérébrale. »

Deux hommes participent à une altercation verbale dans un bar.L'homme derrière l'individu portant une casquette est le suspect numéro deux. Photo : Radio-Canada / SPAL

De fait, la victime a eu deux dents cassées et une commotion cérébrale. Elle souffre toujours de maux de tête trois mois après l'agression et ne garde aucun souvenir de cette journée.

« Même s’ils ont de petits échanges, la victime et les suspects ne se connaissaient pas, précise Mme Mercille. J’ai d’ailleurs parlé à la victime ce matin, qui a vu la vidéo, et elle confirme qu’elle ne connaissait pas les suspects. »

Les quatre individus prennent ensuite rapidement la fuite à bord d’un véhicule de marque Dodge, possiblement d’un modèle Caravan ou Journey.

Le suspect numéro un, celui qui a asséné le coup de poing, est un homme blanc d’environ 30 ans qui porte des lunettes. Il était vêtu d’un manteau d’hiver noir avec un col en fourrure, un chandail kaki, une casquette noire, et il portait un sac en cuir noir en bandoulière.

Deux des autres suspects ont la peau noire, alors que le quatrième semble d’origine maghrébine. Ils semblent tous âgés d’environ 30 ans.

Deux hommes en gros plan.Ces deux hommes sont recherchés par le SPAL pour avoir participé à une agression dans un bar de Brossard. Photo : Radio-Canada / SPAL

« Le geste est complètement gratuit, c’est pour ça qu’il est important que les gens appellent s’ils ont de l’information sur les suspects », plaide Mme Mercille. Elle ajoute qu'habituellement, les suspects sont arrêtés dans les heures ou les jours qui suivent une telle diffusion, mais pour l'instant, Mme Mercille confie que le SPAL n'a encore reçu aucun appel en lien avec cette affaire.

Le SPAL demande aux citoyens qui auraient de l’information sur ces individus de communiquer avec lui au 450-463-7211.

L'agente Mercile justifie le délai entre l'agression et la diffusion de la vidéo de surveillance par la procédure à suivre au cours d'une enquête. « Avant de diffuser la vidéo aux médias, nous avons des techniques à faire à l’interne », explique-t-elle.

Témoin privilégiée de l'événement, la serveuse n’a pas rappelé les enquêteurs pour relater sa version des fait. « Elle ne semble pas vouloir collaborer à l’enquête », soutient la relationniste du SPAL. « Peut-être qu’aujourd’hui, en voyant la vidéo et en nous entendant, elle sera plus disposée à collaborer avec nous. »

Agression

Justice et faits divers