•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La municipalité rurale de Ritchot revoit son zonage pour accompagner son développement

Une carte de zonage de Sainte-Agathe et le nouveau réglement.

Le nouveau réglement de zonage veut faire correspondre le cadre légal à la réalité des développements immobiliers de la municipalité rurale de Ritchot.

Photo : Radio-Canada / Julien Sahuquillo

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La municipalité rurale de Ritchot organisait, mercredi soir, une consultation publique à Île-des-Chênes pour présenter son projet de mise à jour de sa réglementation de zonage. Le document n'avait pas été révisé depuis 2002 et ne correspondait plus aux besoins de la région.

Alors que la municipalité rurale connaît un fort développement démographique depuis plusieurs années, le maire, Chris Ewen, estime qu’il était temps de prendre certaines mesures pour simplifier la construction.

Selon le recensement de 2016, Île-des-Chênes a ainsi connu une croissance démographique d'un peu plus de 25 % depuis 2011, quand l'ensemble de la municipalité de Ritchot affichait une croissance de près de 22 %.

« On veut simplifier l'intégration des zones résidentielles et commerciales autour de la municipalité rurale. C’est le temps pour ouvrir des occasions de développement commercial et résidentiel dans les zones plus agricoles », explique-t-il.

Des zones résidentielles rurales ont notamment été redéfinies dans le nord de la municipalité rurale de Ritchot.

Le maire veut également faciliter l’implantation des commerces et des industries.

« Avant, quand vous aviez un terrain pour un commerce, vous ne pouviez en avoir qu’un seul sur ce terrain. Avec les changements, on s’ouvre à des options de terrains séparés en plusieurs commerces. Ça donne une chance aux entrepreneurs de pouvoir se développer à Ritchot tout en divisant le coût du terrain entre plusieurs entités », explique-t-il.

L’agente de planification de la municipalité rurale de Ritchot, Paulette Giesbrecht, ajoute que les habitants demandent un développement plus important de l’offre commerciale dans le secteur.

« Avant, le développement commercial à Île-des-Chênes, c’était surtout sur la rue Main et beaucoup de monde demandait pour bâtir », dit-elle en précisant que de nouvelles zones commerciales ont alors été définies dans le village ainsi qu’à Grande-Pointe.

Elle insiste néanmoins sur le fait que la nouvelle réglementation n’est qu’une mise à plat de la précédente et de ses multiples amendements qui se sont ajoutés au fil du temps pour répondre aux besoins du moment.

« Les gens essaient souvent de repousser les limites. Il faut alors que le conseil voie ce qu’il est possible de faire ou non. Souvent, quand la décision leur déplaît, ils le font malgré tout. Cette mise à plat des règles nous donnera un point de départ », explique Jeanine Boulanger, conseillère à la municipalité rurale de Ritchot et habitante de Grande-Pointe.

Selon Paulette Giesbrecht, certaines modifications du nouveau règlement visent à clarifier et à faciliter les procédures pour les nouvelles constructions.

« La hauteur des garages a notamment été changée dans plusieurs endroits, explique-t-elle. Dans les dernières années, les garages étaient permis à 15 pieds [4,57 mètres], mais on s’est rendu compte que beaucoup de gens avaient des gros véhicules récréatifs ou des camions qui sont très hauts. »

René Bernier, qui vit à Grande-Pointe depuis 31 ans, ne voit pas vraiment d’un très bon oeil ce type d’assouplissement des règles de construction dans les zones résidentielles.

« La gens peuvent construire une extension, comme un garage, ce qui est normal, mais maintenant, il peut aller jusqu’à 30 pieds [9,12 mètres], avec le toit, ça peut monter à 35 pieds [10,66 mètres] », regrette-t-il.

La municipalité rurale tiendra une seconde consultation publique, jeudi, à Saint-Adolphe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !