•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un promoteur immobilier se fait prendre à construire illégalement à Gatineau

Des lettres hautes d'au moins deux mètres forment le mot «Bloome» sur le terrain vacant situé coin Saint-Jospeh et Montclair.

Le groupe Kevlar a commencé à construire une structure pour le projet Bloome sans en avoir l'autorisation (archives).

Photo : Radio-Canada

Nathalie Tremblay

Le promoteur du projet immobilier Bloome, à l'angle des boulevards Saint-Joseph et Montclair à Gatineau, s'est fait surprendre à construire des bâtiments avant d'en avoir obtenu l'autorisation.

Le groupe Kevlar, qui projette de construire des tours d’habitation, vient de recevoir un avis d’infraction de la Ville de Gatineau pour avoir commencé la construction d’un bâtiment sans avoir obtenu le permis de bâtir. Les travaux devront être suspendus jusqu’à ce que la construction soit autorisée.

En vertu de la réglementation municipale, la construction de bâtiments temporaires, comme les bureaux de vente, est permise, mais doit d’abord être traitée par le Comité consultatif d’urbanisme et adoptée par la suite lors d’une séance du conseil municipal.

En octobre dernier, le groupe Kevlar a déposé une demande pour un projet de 415 unités d'habitation réparties dans trois édifices de même que des espaces commerciaux. Le projet est toujours à l’étude.

Le président du groupe Kevlar, René Bellerive, n'a pas donné suite à nos appels jusqu'ici.

Ottawa-Gatineau

Urbanisme