•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jeux du Québec : le Centre des congrès transformé en village de... 3000 athlètes

Environ 2500 lits pliants ont été installés dans trois salles du Centre des congrès transformées en dortoirs pour la durée des jeux

Environ 2500 lits pliants ont été installés dans trois salles du Centre des congrès transformées en dortoirs pour la durée des jeux.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Martin

Jean-Philippe Martin

À quelques jours du début des compétitions, le Centre des congrès de Québec se transforme afin de loger et de nourrir les milliers d'athlètes qui prendront part à la 54e finale des Jeux du Québec dans la capitale du 1er au 9 mars.

Le Centre des congrès prend des airs de village des athlètes alors qu'il se prépare à recevoir 5000 participants, dont 3000 sportifs, au cours des 10 jours de l’événement.

Pour la première fois aux Jeux du Québec (JDQ), les athlètes, entraîneurs et accompagnateurs seront tous hébergés sous un seul et même toit.

« On marque l’histoire, je peux vous l'assurer », commente Pierre-Michel Bouchard, PDG du Centre des congrès de Québec et coprésident de la corporation des JDQ.

Ce dernier ne s'en cache pas : les installations du boulevard René-Lévesque n'ont jamais accueilli une clientèle aussi jeune pour un séjour aussi long.

Ça sort tout le monde de sa zone de confort, mais on sait qu’on est capables. Les troupes ici ne sont pas énervées par rien.

Pierre-Michel Bouchard, PDG du Centre des congrès de Québec

Fabriquer des douches

En acceptant d’héberger les participants des Jeux, qui débarqueront à Québec en deux blocs, les dirigeants du Centre des congrès se sont lancés dans de grands projets.

Les travailleurs du Centre des congrès ont construit 50 douches temporaires pour les athlètes des Jeux du Québec.

Les travailleurs du Centre des congrès ont construit 50 douches temporaires pour les athlètes des Jeux du Québec.

Photo : Radio-Canada

En plus de transformer trois salles en dortoirs, grâce à 2500 lits pliants, ils se sont donné le mandat de construire 50 douches pour les athlètes qui ne pourront se laver sur leurs lieux de compétition.

« Ç’a été un beau défi, affirme Martin Prévost, directeur adjoint au service d’entretien général du Centre des congrès de Québec. Au départ, il fallait trouver une façon de s’alimenter en eau et ensuite, de régler le problème du drainage. »

Un boyau d’incendie a été installé sous la rue l’automne dernier et se rend jusqu’à la salle où se trouvent les douches en passant par une cage d’escalier.

Le tuyau est raccordé à cinq chauffe-eau industriels qui alimentent les 50 douches en eau chaude.

« Ensuite, on a inventé des blocs modulaires pour faire chaque douche, ajoute M. Prévost. On a fait des prototypes. Ç’a été positif depuis le début. »

De la nourriture à la tonne

Au sous-sol, les cuisines du Centre des congrès ressembleront à de véritables fourmilières de 3 h le matin jusqu'à 22 h le soir.

En tout, 70 000 repas seront servis durant les Jeux, ce qui représente environ 4500 kg de nourriture consommée chaque jour.

Le chef cuisinier Jean-Pierre Cloutier était en poste depuis seulement deux semaines lorsqu’on lui a annoncé la tâche qui l’attendait en mars 2019.

« Au début, je n’y croyais pas, pour être bien honnête, mais la réalité m’a rattrapé, raconte-t-il en riant. Mais j’ai eu un an pour me faire à l’idée et nous avons eu le G7 qui a été une bonne pratique pour ce qui nous attend. »

Le chef cuisinier du Centre des congrès de Québec, Jean-Pierre Cloutier.

Le chef exécutif du Centre des congrès de Québec, Jean-Pierre Cloutier.

Photo : Radio-Canada

L’équipe d’une trentaine de cuisiniers devra gérer la préparation de deux menus pour chaque repas, en tenant compte des demandes spéciales liées aux allergies.

« Ça va être un menu riche en protéines : des mijotés de boeuf, des quiches, des lasagnes. Des repas bien soutenants pour que les athlètes puissent performer dans leur sport », explique le chef.

Une expérience unique

Le concept de « village des athlètes » demande une logistique imposante et une organisation sans faille, mais cette solution simplifie beaucoup la tâche des organisateurs et fera le bonheur des jeunes participants, estime Pierre-Michel Bouchard.

Le soir, il va y avoir des activités de toutes sortes, comme de l’escalade. Les jeunes vont vivre une belle expérience et s’amuser ensemble.

Pierre-Michel Bouchard, PDG du Centre des congrès de Québec

« On a le contrôle complet sur l’organisation de l’hébergement. Ça veut aussi dire qu’on est à l’envers du trafic matin et soir pour transporter les jeunes entre le Centre et les sites de compétition, donc on sauve du temps et des coûts. »

Compétitions sportives

Sports