•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour du Momo challenge? La police appelle à la prudence

Une photo montrant une sculpture d'une femme aux traits déformés. Ses yeux sont grands et exorbités et sa bouche forme un sourire exagérément large, qui monte presque jusqu'à ses oreilles. Ses cheveux noirs, longs, sont décoiffés et ont l'air gras.
La photo de cette sculpture d'une artiste japonaise circule sur les réseaux sociaux. Photo: DNA / Twitter
Radio-Canada

Le défi Momo (Momo challenge en anglais), devenu viral l'été dernier, suscite à nouveau des réactions. Samedi, la police britannique a invité les parents à demeurer vigilants après que des parents ont signalé la résurgence de ce défi sur la messagerie WhatsApp, mais également sur YouTube. Une information que YouTube a toutefois démentie, jeudi.

Le défi Momo se présente sous la forme d’un message contenant une photo d’une femme à l’apparence terrifiante. La personne qui reçoit ce message se verrait ensuite menacée de mort ou poussée à communiquer des informations personnelles.

Si plusieurs remettent en question l'existence même de ce « défi », il a fait le tour du web l'été dernier et fait de nouveau parler de lui ces jours-ci alors que la police d’Irlande du Nord appelle les parents à la prudence. « Comme toujours, nous conseillons de superviser les jeux auxquels vos enfants jouent et de faire extrêmement attention aux vidéos qu’ils regardent sur YouTube », a-t-elle écrit sur Facebook.

« Le plus important est que votre enfant sache qu’il ne faut donner d’informations personnelles à aucun inconnu, et que personne n’a le droit de leur dire de faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire », a-t-elle souligné dans une autre publication Facebook.

« Nous savons que de vilains défis (le défi Momo) s’infiltrent dans les émissions pour enfants. Ces défis apparaissent au milieu de vidéos sur YouTube Kids, et dans des vidéos de Fortnite et de Peppa Pig pour éviter d’être détectés par des adultes », a expliqué, sur Twitter, la Northcott Community Special School, située en Angleterre.

Toutefois, un porte-parole YouTube a démenti jeudi la publication de vidéos de ce type sur sa plateforme. « Nous n'avons reçu aucune preuve de vidéos montrant ou faisant la promotion du défi Momo sur YouTube. Des contenus de ce type violent notre politique et seraient donc immédiatement supprimés. »

« WhatsApp se soucie grandement de la sécurité de ses utilisateurs », a déclaré un porte-parole de WhatsApp à CBS News mardi. « Il est facile de bloquer n’importe quel numéro de téléphone, et nous encourageons les utilisateurs à nous rapporter tout message problématique afin que nous puissions intervenir », a ajouté WhatsApp.

Avec les informations de CBS News, et Guardian

Réseaux sociaux

Techno