•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 : les 4 meilleurs textes selon nos lecteurs

Montage des portraits des 4 membres du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 : Simon Brousseau, Nahka Bertrand, Guy Bélizaire et Camille Deslauriers
Les membres du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 : Simon Brousseau, Nahka Bertrand, Guy Bélizaire et Camille Deslauriers Photo: Mathieu Poirier (Simon Brousseau)/Françoise Picard Cloutier (Camille Deslauriers)
Radio-Canada

Qui mérite de remporter le Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019?

Les membres du comité de sélection du prix ont eu la tâche colossale d'effectuer une présélection parmi les quelque 800 nouvelles soumises cette année au concours. Ils ont chacun leur texte favori. Le jury sera-t-il d'accord avec ces choix? Réponse le 24 avril!

  • Le choix de Camille Deslauriers :
    Sous la glace, de Charlotte Biron

Les lectrices et lecteurs membres du comité de sélection du Prix de la nouvelle Radio-Canada 2019 :

Portrait en noir et blanc de l'autrice Camille Deslauriers, souriante, cheveux lâchés. Elle porte des lunettes.L'autrice Camille Deslauriers Photo : Françoise Picard Cloutier

Camille Deslauriers est professeure en création littéraire au Département des lettres et humanités de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif de rédaction de la revue XYZ : la revue de la nouvelle. Elle a publié trois recueils de nouvelles : Femme-Boa (L’instant même, 2005); Eaux troubles (L’instant même, 2011) et Les ovaires, l’hypothalamus et le cœur (Hamac, 2018). Elle dirige le BREF (Bureau de recherche-création sur les espaces fragmentés, UQAR), dont le projet s’intitule Espace fragmenté, espace réfracté : étude géocritique de huit recueils de nouvelles, suivi de Comme dans un tableau cubiste (FRQSC 2018).


Portrait de trois quarts de l'auteur d'origine haïtienne Guy Bélizaire, sur fond blancL'auteur Guy Bélizaire Photo : D.R.

Né en Haïti, Guy Bélizaire vit au Québec depuis 40 ans. Détenteur d’une maîtrise en administration publique, d’un baccalauréat en relations industrielles et d’un baccalauréat en sciences économiques, il a été cadre supérieur dans la fonction publique fédérale, principalement dans le domaine des ressources humaines. Il a également offert, à titre de bénévole, des services d'aide à l’intégration aux immigrants sur le marché du travail. L'an passé, il a publié son premier recueil de nouvelles, À l’ombre des érables et des palmiers, aux Éditions l’Interligne.


Portrait en couleur de l'artiste engagée Nahka BertrandL'artiste engagée Nahka Bertrand Photo : D. R.

Née d'un père déné et d'une mère québécoise, Nahka Bertrand a eu une enfance faite de soleils de minuit et d'étendues d'arbres à perte de vue. Plus tard, elle a déménagé près du fleuve à Lévis, au Québec. Elle habite aujourd'hui à Montréal, où elle étudie les langues modernes, le théâtre, la littérature anglaise, l'écriture et le journalisme. Elle chante et joue du tambour avec le groupe Odaya, un organisme à but non lucratif qui sensibilise le grand public aux questions autochtones. Cette année, elle assure la codirection artistique du festival Jamais lu (Nouvelle fenêtre).


Portrait en couleur, en extérieur, de l'auteur Simon BrousseauL'auteur Simon Brousseau Photo : Mathieu Poirier

Simon Brousseau est né à Québec en 1985. Il vit à Montréal et enseigne la littérature au Collège Jean-de-Brébeuf. ll a défendu à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 2014 une thèse sur l’œuvre de David Foster Wallace et la question de l’influence littéraire (à paraître sous forme d’essai aux éditions Nota Bene). Synapses, son premier livre de fiction (Cheval d’août, 2016) a été finaliste en 2017 du Grand Prix de la ville de Montréal, récompensé par l’Académie de la vie littéraire, et sera publié en langue anglaise par Talonbooks en 2019 dans une traduction de Pablo Strauss. Simon Brousseau a également signé Les fins heureuses (Cheval d’août, 2018), qui lui a valu le prix Adrienne-Choquette 2019


Véritable tremplin pour les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Les inscriptions sont en cours pour le Prix de poésie Radio-Canada. Envoyez-nous vos poèmes inédits d'ici le 31 mai 2019!

Prix de poésie : Inscrivez-vous du 1er avril au 31 mai

Livres

Arts