•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Procès du policier Daniel Montsion : la vidéo de surveillance au coeur des débats

Daniel Montsion fait son entrée au palais de justice.
Le policier Daniel Montsion a plaidé non coupable à des accusations d'homicide involontaire, d’agression armée et de voies de fait graves relativement à la mort d'Abdirahman Abdi (archives). Photo: Radio-Canada / Robyn Miller
Radio-Canada

L'admissibilité d'une vidéo en lien avec l'affrontement entre un agent du Service de police d'Ottawa (SPO) et Abdirahman Abdi a été à nouveau au coeur des discussions entre la défense et la Couronne, mardi, retardant ainsi les procédures au cinquième jour du procès de l'agent Daniel Montsion, au palais de justice d'Ottawa.

L'agent Montsion est accusé d'homicide involontaire, de voie de fait grave et d'agression armée en lien avec la mort de M. Abdi en juillet 2016.

La Couronne a affirmé que ce sont des coups de poing injustifiés à la tête et au corps d'Abdirahman Abdi par l'agent Montsion qui ont mené à la mort de la victime. Le policier a toutefois plaidé non coupable aux trois chefs d'accusation.

Pour sa part, la défense a tenté de diminuer la validité de la vidéo de surveillance en raison de problèmes techniques au moment de la sauvegarde et de la copie de cette vidéo dans les fichiers de l'Unité des enquêtes spéciales.

Le fait de prendre pour preuve cette vidéo de surveillance a fait l'objet de longs débats en salle d'audience, mardi, tandis que le premier témoin de la Couronne était encore interrogé. Il s'agit de l'enquêteur en médecine légale David Robinson.

Le témoignage de ce dernier a constamment interrompu par des discussions concernant les vidéos problématiques. L'audience est suspendue jusqu'à mercredi matin 10 h.

La Couronne devrait alors conclure son interrogatoire avec le premier témoin, puis la défense procédera à un contre-interrogatoire pendant deux jours environ.

Avec les informations de Laurie Trudel

Ottawa-Gatineau

Procès et poursuites