•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’univers déjanté du créateur Thierry Mugler mis en lumière au MBAM

Une des créations flamboyantes de Thierry Mugler, présentée dans le cadre de l'exposition Thierry Mugler : Couturissime

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Proulx

Angie Landry

Après Yves Saint Laurent en 2008 puis La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles en 2011, le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) dédie une nouvelle exposition à la haute couture. Place à Thierry Mugler : Couturissime.

L’exploit est signé Nathalie Bondil, directrice du MBAM, qui a réussi à convaincre le créateur de 70 ans de prendre part à cette belle folie créatrice, la première rétrospective de son œuvre.

Mugler a refusé des projets de la même trempe à d’importants musées de renommée internationale tels que le Metropolitan Museum of Art de New York, le Musée des arts décoratifs de Paris, ou encore le Musée Victoria and Albert de Londres.

Un mannequin utilisé pour exposer une robe créée par Thierry Bugler, qui arbore plusieurs paillettes muticolores.

Un des 150 créations de Thierry Mugler, qui sera présentée au sein de l'exposition produite par le Musée des Beaux-Arts de Monréal (MBAM).

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Proulx

La question : comment arrive-t-on à satisfaire un aussi grand créateur que Thierry Mugler?

C’est beaucoup de stress, parce que c’est un immense privilège que de travailler avec un artiste qui a créé un univers aussi phénoménal et hallucinant que Thierry Mugler,

C’est également un privilège de pouvoir porter un projet de première mondiale qui est très attendu à l’international. C’est vrai que l’on a fait a preuve de notre expertise et de notre savoir-faire avec des expositions comme celles sur Yves Saint Laurent et Jean Paul Gaultier – mais ensuite, ça a été une affaire de chimie, ajoute-t-elle.

Un mannequin disposé dans une position rappelant celle de la Vierge Marie.

Une autre création de Thierry Mugler qui fait partie de l'exposition dédiée au créateur français.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Proulx

Couturissime, c’est donc une histoire d’amour et de liberté créatrice entre le MBAM et le styliste français. Nous en sommes là, aujourd’hui, avec une fabuleuse exposition qui est vraiment renversante, extrêmement complexe du point de vue de l’installation, mais en même temps, étourdissante de beauté, estime la directrice du musée.

Nathalie avait tout dans ses yeux, explique pour sa part Thierry Mugler.

Ça a été un premier contact instinctif. Elle était très passionnée, prête à rêver, un peu avec un cœur d’enfant. C’est toujours très touchant pour moi. Elle est d’un très grand professionnalisme.

Thierry Mugler

L’exposition, qu’on promet tout aussi haute en couleur que celle consacrée à Jean Paul Gaultier, présentera, en plus d’environ 150 créations de Mugler, des hologrammes et des effets spéciaux créés par Rodeo FX, une boîte montréalaise d’effets visuels reconnue pour son travail sur la série Le trône de fer (Game of Thrones).

Chacune des créations de haute couture est d’une virtuosité exceptionnelle, soutient Mme Bondil. Avec l’exposition, on peut comprendre l’incroyable habilité des métiers d’arts. C’est un univers qui est souvent inaccessible, ajoute-t-elle.

Deux hommes et une femme sont assis sur des tabourets et parle au public (hors cadre).

Le commissaire de l'exposition, Thierry-Maxime Loriot, à gauche. Thierry Mugler, au centre. La directrice du MBAM, Nathalie Bondil, tout à droite.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Proulx

On a l’impression de connaître la haute couture parce qu’on la voit beaucoup, notamment dans les magazines, dans les journaux. On n’a jamais vraiment l’occasion de la regarder, et cette expérience change tout.

Nathalie Bondil

Thierry Mugler est reconnu pour ses créations déjantées, tant dans le domaine de la mode que dans le milieu du spectacle.

J’ai fait défiler des chanteuses, des stripteaseuses, de grandes actrices, de tous âges. Surtout, des personnalités très abouties, des beautés uniques, rappelle le créateur.

C’est la partie merveilleuse du métier : travailler avec des bêtes de scène, qui ont un instinct incroyable. L’idée, c’est de les aider à être encore plus extraordinaires.

Thierry Mugler

L’exposition Thierry Mugler :  Couturissime sera présentée au Musée des Beaux-Arts du 2 mars au 8 septembre.

Avec la collaboration de Catherine Richer, de l’émission Le 15-18 et d’Évelyne Charuest, de l’émission Gravel le matin

Arts visuels

Arts