•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier forum sur la justice alternative autochtone à Val-d'Or en mars

Une partie du comité organisateur de la 19e Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale de Val-d'Or
Une partie du comité organisateur de la 19e Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale de Val-d'Or Photo: Radio-Canada / Thomas Deshaies
Thomas Deshaies

Un premier forum national sur la justice alternative autochtone se tiendra à Val-d'Or dans le cadre de la 19e Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale, qui aura lieu du 18 au 22 mars.

C'est ce qu'a annoncé la directrice du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or (CAAVD), Édith Cloutier, lors d'un point de presse tenu mardi. « On veut créer cet espace de réflexion et de dialogue pour voir quelle place pourrait avoir une justice alternative autochtone ou une justice communautaire autochtone, à travers la grande justice », explique-t-elle.

Les participants au forum échangeront sur la thématique « la cohabitation d'une justice étatique avec une justice autochtone : sur le chemin de la réconciliation ». Selon Mme Cloutier, il s'agirait du premier forum d'une série de quatre qui se dérouleront dans plusieurs régions de la province.

Un appel à la mobilisation

Le comité organisateur de la 19e Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale a lancé un appel à la mobilisation à l'approche de l'événement. Ils invitent les citoyens, organismes et entrepreneurs à proposer leurs propres activités, qui pourront être incluses dans la programmation officielle.

« Avec la pénurie de main-d'œuvre et l'accueil de nouveaux arrivants, on trouve que les milieux de travail seraient des milieux appropriés pour permettre d'avoir des discussions autres de ces questions », explique Mme Cloutier.

C'est important de permettre un épanouissement du dialogue et donc de créer des moments appropriés pour avoir des discussions sur des enjeux de sociétés sensibles comme la lutte au racisme, à la discrimination et aux préjugés.

Édith Cloutier, directrice du CAAVD

La Chambre de commerce de Val-d'Or (CCVD), qui figure parmi les partenaires de l'événement, entend d'ailleurs inciter ses membres à se mobiliser pour l'occasion. « On est un bon relayeur d'information pour notamment la communauté d'affaires, explique la directrice générale de la CCVD, Hélène Paradis. On a déjà vu un réel vent de changement avec nos entrepreneurs avec tout ce qui est rareté de main-d'œuvre, donc quoi de mieux pour cette belle semaine que de continuer à passer le message. »

Encore une fois cette année, l'activité phare de la Semaine pour l'élimination de la discrimination raciale sera la marche Gabriel-Commanda qui aura lieu le jeudi 21 mars à 13h.

Abitibi–Témiscamingue

Société