•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saint-Edmond-de-Grantham dit adieu à son église centenaire

L'église pendant la démolition

Une église centenaire bâtie en 1918 est tombée sous le pic des démolisseurs à Saint-Edmond-de-Grantham.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après des années de tractations et de déchirements au sein de la communauté, une page de l'histoire de Saint Edmond-de-Grantham s'est tournée mardi. Une église centenaire, bâtie en 1918, est tombée sous le pic des démolisseurs.

La Municipalité affirme ne pas avoir eu d’autre choix que de procéder ainsi en raison de l’état de délabrement du bâtiment. La démolition devrait coûter environ 170 000 $.

Nous sommes conscients que beaucoup de gens sont déçus et que beaucoup de personnes dans la municipalité ne le voulaient pas, admet le maire Richard Kirouac. Dans le fond, ils savaient très bien que c'est vers là qu'on s'en allait.

J'en parlais avec quelqu'un qui est natif d'ici et il me disait : "Il faut passer à autre chose. On n’a pas le choix", raconte le maire. Donc, le conseil municipal s'est donné comme but de faire en sorte que la municipalité puisse se tourner vers l'avenir.

L'achat du bâtiment par la Ville avait soulevé un tollé parmi les résidents de la municipalité. La population s'était prononcée contre cet achat lors d'une consultation publique tenue à la fin de 2015.

La Municipalité compte présenter un projet de carrefour citoyen à la population dans les prochains mois afin de conserver la mémoire du lieu de culte. Le concept intégrera des éléments du défunt bâtiment.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !