•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hiver rigoureux : les réclamations d’assurance à la hausse en Ontario

De gros glaçons sur un toit.

Des compagnies d’assurance disent avoir reçu plus de demandes d’indemnisation que d’habitude depuis le mois de janvier.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

Les maisons nord-ontariennes ressentent les conséquences d'un hiver rigoureux et enneigé. Toutefois, ce n'est pas toutes les polices d'assurance qui couvrent les dommages.

Selon Lisla Beaton, gestionnaire des réclamations chez Cambrian Insurance dans le Grand Sudbury, les deux plus gros problèmes cet hiver sont le poids de la neige et le dommage causé par la glace sur les toits.

Lisla Beaton devant un micro.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lisla Beaton, gestionnaire des réclamations chez Cambrian Insurance

Photo : CBC News / Megan Thomas

La glace peut obstruer les gouttières ou le rebord des toitures, ce qui empêche l’eau de circuler.

L’eau pénètre donc les bardeaux et infiltre les maisons à travers les murs et les plafonds.

Dans un courriel envoyé à CBC, la compagnie d’assurance Co-operators affirme avoir reçu cinq fois plus de réclamations liées à une accumulation de glace cette année par rapport à la même période l’an dernier.

Mme Beaton explique toutefois que beaucoup de clients apprennent avec surprise qu’ils ne sont pas couverts pour ce genre de dommage.

Maison avec un toit défoncé par la neige.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le poids de la neige a endommagé lourdement cette résidence du secteur LIvely dans le Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Selon Pete Karageorgos, directeur des relations avec les consommateurs et l’industrie au Bureau d’assurance du Canada, les polices d’assurance diffèrent énormément d’une compagnie à l’autre.

Dans certains cas, ça peut aussi varier au sein de la même compagnie, en fonction des niveaux de couverture, explique-t-il.

C’est d’une importance cruciale que les propriétaires révisent leur police avec leur représentant en assurance afin de se familiariser avec leur couverture.

Pete Karageorgos, Bureau d’assurance du Canada

Mme Beaton ne peut dire précisément combien de réclamations sa compagnie a reçues cet hiver, mais elle affirme que depuis les dernières semaines, en combinant les réclamations pour voitures et maisons, les compagnies d’assurance sont complètement débordées.

Avec les informations de CBC News

Assurances

Société