•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une rencontre pour faire le point sur l'usine de biométhanisation

L'usine de biométhanisation produira d'ici quelques semaines du gaz naturel liquéfié.
L'usine de biométhanisation de Rivière-du-Loup. Photo: Radio-Canada / Patrick Bergeron
Patrick Bergeron

Devant les critiques de plus en plus vives à l'égard de l'usine de biométhanisation, les actionnaires de la Société d'économie mixte en énergie renouvelable, la SEMER, feront le point sur ce dossier le 19 mars.

Des résidents de la MRC de Rivière-du-Loup mettent en doute la réussite de cette usine qui doit produire du gaz naturel liquéfié (GNL).

Depuis plus d'un an, les promoteurs sont aux prises avec de nombreux bris et différents autres problèmes, ce qui empêche toujours la liquéfaction du gaz naturel qui doit y être produit. Le GNL doit être vendu à Gaz Métro.

Après une rencontre entre les promoteurs et les élus de Rivière-du-Loup, les membres du conseil municipal ont décidé de tenir une conférence de presse pour répondre « à toutes les questions dans ce dossier ».

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, croit qu'il est important de mettre cartes sur table.

Moins on répond aux questions des citoyens, plus ça crée des doutes et ça, ce n’est pas bon pour le projet.

Sylvie Vignet, mairesse de Rivière-du-Loup

Même si la rencontre du 19 mars ne sera pas ouverte au public, les personnes intéressées par ce dossier pourront transmettre leurs questions à la Ville de Rivière-du-Loup.

Toutefois, cette rencontre sera diffusée en direct sur différentes plateformes. Il sera également possible de réécouter ce point de presse par la suite.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale