•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

OrganiGram et Zenabis signent une lettre d'intention avec la Société québécoise du cannabis

Des plants de cannabis cultivés dans l'usine
Zenabis compte fournir du cannabis au Québec grâce à ses installations au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Photo: Radio-Canada / Pierre Cotton
Radio-Canada

L'entreprise de production de cannabis Zenabis, implantée à Atholville au Nouveau-Brunswick, et Organigram, dont le siège social est à Moncton, ont toutes deux annoncé la signature d'une lettre d'intention avec la Société québécoise du cannabis (SQDC) en vue de faire partie de ses fournisseurs.

Le Québec deviendra la neuvième juridiction canadienne où les consommateurs ont accès aux produits de Zenabis avec la Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et le Yukon.

Zenabis espère répondre à la demande du Québec grâce à ses installations à proximité, soit au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, et dès le second trimestre de 2019.

Cette lettre d'intention avec la SQDC ajoute un élément important à notre plateforme d'approvisionnement nationale, élargissant davantage notre marché, a déclaré par voie de communiqué Andrew Grieve, président-directeur général de Zenabis.

Zenabis a connu une importante croissance dans les dernières années, mais semble avoir du mal à trouver des employés pour son usine d'Atholville, dans le nord du Nouveau-Brunswick. L'entreprise a tenu une foire à l’emploi à Campbellton mardi.

Forte de 200 employés, l’entreprise compte doubler sa main-d’oeuvre dans les quatre prochains mois, selon la directrice des ressources humaines, Cathy Johnson-McDavid.

Notre demande est très élevée pour trouver ces 200 employés alors nous allons atteindre les communautés de toutes les manières possibles, stipule Cathy Johnson-McDavid.

Portrait de Cathy Johnson-McDavid, directrice des ressources humaines chez Zenabis.Cathy Johnson-McDavid, directrice des ressources humaines chez Zenabis. Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

La majorité des nouveaux employés travailleront dans ces nouvelles installations afin de doubler sa production en produits de cannabis.

Quant à OrganiGram, cette entente lui permettra dorénavant de vendre ses produits dans toutes les provinces canadiennes.

La SQDC a subi plusieurs pénuries de marijuana depuis la légalisation, en octobre 2018.

Nouveau-Brunswick

Cannabis