•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BMO hausse ses bénéfices alors que Scotia glisse de 4 %

Photo: Reuters / Chris Helgren
La Presse canadienne

La saison de publication des résultats trimestriels des grandes banques canadiennes est en cours. Les milliards de dollars en profits sont encore au rendez-vous.

BMO Groupe financier a annoncé mardi un bénéfice net de 1,5 milliard de dollars, ou 2,28 $ par action, et un bénéfice net ajusté de 1,54 milliard de dollars, ou 2,32 $ par action, pour le premier trimestre 2019.

Au même moment l'an dernier, la banque annonçait un bénéfice net de 973 millions de dollars ou 1,43 $ par action et un bénéfice ajusté de 1,4 milliard de dollars ou 2,12 $ par action.

Ses revenus trimestriels sont passés de 5,6 milliards de dollars il y a un an à 6,5 milliards de dollars cette année.

Le bénéfice net aux États-Unis s'est amélioré de 43 %. Celui au Canada est demeuré essentiellement inchangé, tandis que BMO Gestion de patrimoine et BMO Marché des capitaux ont moins bien fait que l'an dernier.

La dotation à la provision pour pertes sur créances a été de 137 millions de dollars, comparativement à 141 millions de dollars pour l'exercice précédent.


Le bénéfice de la Scotia glisse de 4 %

Par ailleurs, le bénéfice de la Banque Scotia a glissé à 2,25 milliards de dollars ou 1,71 $ par action au premier trimestre, comparativement à 2,34 milliards de dollars ou 1,86 $ par action l'an dernier.

La troisième banque en importance au Canada a ajouté 2 cents à son dividende trimestriel, passant ainsi à 87 cents par action.

Son bénéfice ajusté est passé de 1,87 $ par action l'an dernier à 1,75 $ par action cette année.

Les analystes interrogés par Thomson Reuters Eikon attendaient un profit de 1,82 $ par action.

Finance et assurances

Économie