•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux reprennent Outremont, tandis que les conservateurs gardent York–Simcoe

Rachel Bendayan
La libérale Rachel Bendayan Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La candidate Rachel Bendayan a ramené la circonscription d'Outremont dans le giron libéral, tandis que les conservateurs l'ont emporté assez facilement dans York–Simcoe, en Ontario, lundi.

À la suite du dépouillement de 170 boîtes de scrutin, Rachel Bendayan a recueilli 40,4 % des voix exprimées, loin devant les 26,1 % de la candidate néo-démocrate Julia Sanchez.

Le candidat du Parti vert, Daniel Green, a terminé au troisième rang avec 12,5 % des voix, tandis que le candidat du Bloc québécois, Michel Duchesne, a obtenu 11,2 % des votes.

La candidate conservatrice Jasmine Louras a recueilli 7,3 % des voix exprimées. Enfin, James Seale, le candidat du Parti populaire du Canada, la nouvelle formation politique de Maxime Bernier, a reçu 2,1 % des appuis des électeurs.

Dans son discours de victoire, Mme Bendayan a insisté sur l'importance qu'accorde son parti aux infrastructures et aux technologies propres.

Parce que nous croyons que de renouveler les infrastructures dans nos communautés et d’investir dans les technologies propres et les énergies vertes, c’est investir dans le Canada de demain.

Rachel Bendayan, candidate élue dans Outremont, Parti libéral du Canada

La circonscription montréalaise est vacante depuis le départ de l'ancien chef néo-démocrate Thomas Mulcair en juin 2017. Il y a 10 ans, il avait remporté pour la première fois cette circonscription, qui avait une longue tradition libérale.

Le taux de participation dans Outremont a été de 20,7 %.

Dans York–Simcoe, le conservateur Scot Davidson a récolté 54 % du vote après le dépouillement des 136 boîtes de scrutin. Il a devancé la candidate libérale Shaun Tanaka (29 %) et la candidate du NPD, Jessa McLean (7,5 % des voix exprimées). Le candidat du Parti populaire du Canada, Robert Geurts, a obtenu 1,9 % des appuis des électeurs.

Aux élections générales de 2015, le conservateur Peter Van Loan avait facilement remporté son siège dans York–Simcoe, au nord de Toronto, avec plus de 50 % des voix. Il a quitté la vie politique en septembre 2018.

Pour suivre les résultats sur le site d'Élections Canada, suivez ce lien (Nouvelle fenêtre).

Jagmeet Singh l'emporte dans Burnaby-Sud

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a un bras levé dans les airs et s'adresse aux militants de son parti politique lors d'un rassemblement.Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, célèbre sa victoire devant ses partisans dans Burnaby-Sud, le 25 février 2019. Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Tous les yeux étaient cependant tournés vers Burnaby-Sud, en Colombie-Britannique, où le chef du Nouveau Parti démocratique Jagmeet Singh a remporté son pari en se faisant élire à la Chambre des communes.

À la suite du dépouillement des 196 boîtes de scrutin, le chef du NDP avait 2954 voix d'avance sur le candidat libéral Richard T. Lee.

Ainsi, le chef du NDP a recueilli 39 % des voix exprimées, tandis que son adversaire libéral a obtenu 26 % des votes.

Le candidat conservateur Jay Shin a suivi avec 22,5 % des voix.

La candidate du Parti populaire du Canada, Laura-Lynn Thompson, a terminé au quatrième rang avec 10,6 % des voix.

Politique fédérale

Politique