•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une exposition pour identifier un jeune Autochtone photographié il y a 80 ans

Photo d'archives d'un jeune autochtone posant devant un groupe de tipis et fixant intensément le photographe.

RISE Edmonton cherche à identifier ce jeune autohtone qui a assisté à la visite royale de George VI en 1939.

Photo : Archives de la Ville d'Edmonton

Lyne Lemieux

Les organisateurs de Reconciling Edmonton espèrent profiter de leur exposition qui traite de la relation des Autochtones avec la Couronne pour identifier un jeune garçon autochtone photographié il y a près de 80 ans durant la visite royale du roi George VI et de la reine Elizabeth, le 2 juin 1939, dans la capitale albertaine.

L’enfant, portant une veste brodée et une cravate, se tient debout devant un groupe de tipis et fixe intensément le photographe. Il a été photographié à l’occasion de la visite royale, près de l’avenue Kingsway, une avenue renommée d'Edmonton.

La cofondatrice du groupe Reconciliation in Solidarity Edmonton (RISE), Miranda Jimmy, décrit un petit garçon âgé de 7 ans environ, au regard stoïque, ce qui ferait de lui un octogénaire aujourd'hui.

Ce garçon est habillé sur son 31 et se tient fièrement debout.

Miranda Jimmy, cofondatrice du groupe Reconciliation in Solidarity Edmonton (RISE)

« Nous pensons que ce garçon est peut-être toujours en vie et a une histoire à raconter. Il est parti de quelque part pour être présent à cette visite, tout comme de nombreux Autochtones, pour honorer les traités signés avec la Couronne », précise-t-elle.

« En partageant cette information, nous espérons qu’il pourra communiquer avec nous et partager ses souvenirs », a confié la cofondatrice de RISE.

Ce garçon faisait partie des milliers de personnes qui ont envahi les rues d’Edmonton à l'occasion de la visite royale. C’était la première fois qu’un monarque mettait les pieds au pays et la population était en liesse.

Miranda Jimmy déplore que les Autochtones soient largement absents des archives et que quand ils sont représentés, ils sont identifiés sous le terme générique d'« Indiens » et rarement sous leur nom complet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Autochtones