•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changements climatiques : les stations de ski voient d'un bon oeil les conclusions du rapport Ouranos

La devanture de la station de ski Mont-Orford. On aperçoit à l'arrière les pistes de ski situées sur le mont Giroux.

La station de ski Mont-Orford

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les conclusions du rapport Ouranos n'inquiètent pas outre mesure les stations de ski des Cantons-de-l'Est, qui voient plutôt cela comme une confirmation que les investissements réalisés au cours des dernières années en valent la chandelle.

Pascal Mongeau, de la station de ski du Mont-Orford, soutient que les résultats ne sont pas du tout surprenants. Il souligne que les stations de ski ont déjà amorcé des changements depuis un bon moment pour assurer la survie de l’industrie.

On s’était déjà engagé à investir dans de meilleurs systèmes d’enneigement, mentionne-t-il. On parle aussi de diversification, d’événements aux quatre saisons pour stabiliser les opérations. On était déjà enclenché là-dedans.

Les résultats de l’étude viennent nous confirmer que c’était la bonne chose à faire.

Une citation de : Pascal Mongeau, directieur général du Mont-Orford
Pascal Mongeau, directeur général du centre de ski du mont OrfordAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pascal Mongeau, directeur général du centre de ski du mont Orford

Photo : Radio-Canada / ICI Estrie

Des investissements nécessaires

Les stations de ski devront toutefois poursuivre leurs investissements si elles souhaitent demeurer rentables. En l’absence de mesures d’adaptation, les stations sont vouées à vivre des moments difficiles tels que des saisons écourtées et une diminution du domaine skiable d’ici 2050.

Par voie de communiqué, le P.-D.G. de l’Association des stations de ski du Québec (ASSQ), Yves Juneau, soutient que ces conclusions sont accueillies de manière favorable et estime que l’avenir est prometteur à travers un modèle d’affaires renouvelé.

Toute l’industrie du ski est consciente des défis que posent les changements climatiques […] Nos partenaires et les équipes de direction des stations devront continuer d’investir afin de faire face aux fluctuations des hivers et assurer la rentabilité des stations.

Le directeur de l’étude, Laurent Da Silva appuie les propos de l’industrie en confirmant que de meilleurs systèmes d’enneigement permettront de contrebalancer en partie les effets des changements climatiques.

En dehors de cela, il y a des améliorations dans les pratiques actuelles qui nous permettraient d’être moins sensibles aux conditions actuelles et à venir.

Le P.-D.G. de l’ASSQ mentionne notamment une tarification électrique adaptée et des investissements provenant de partenaires publics.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !