•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ado accusé du meurtre de sa mère serait apte à subir son procès

Policiers et ambulanciers sont intervenus sur la rue de la Concorde samedi soir

Policiers et ambulanciers sont intervenus sur la rue de la Concorde le 16 février dernier.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'adolescent qui aurait poignardé sa mère à mort la semaine dernière dans le quartier Limoilou serait apte à subir un procès, a conclu un psychiatre lundi.

Après une semaine d'évaluation, le psychiatre en est venu à cette conclusion.

Toutefois, il recommande une expertise plus poussée.

L'avocat du garçon de 17 ans a donc demandé que la responsabilité criminelle de son client soit évaluée.

Meurtre au deuxième degré

Au cours du prochain mois, il sera donc détenu dans un hôpital psychiatrique. Il faudra ensuite déterminer si l'adolescent était pleinement conscient de ses actes au moment où il aurait commis l'irréparable.

L'adolescent, dont l'identité est protégée par la Loi sur les jeunes contrevenants, a souri à ses proches qui étaient venus assister à sa comparution, lundi matin.

Il fait face à une accusation de meurtre au deuxième degré.

Lors de son premier passage à la Cour, la semaine dernière, la couronne fait savoir qu'elle entendait réclamer une peine pour adulte contre lui, en cas de condamnation.

Il s'agit du troisième meurtre à survenir sur le territoire de la ville de Québec en 2019, soit déjà un de plus qu'en 2018.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.