•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un projet d'écoquartier et de forêt nourricière à Saint-Octave-de-Métis

Des maisons sont dessinées entourées d'arbre.

Un croquis du projet d'écoquartier de Saint-Octave-de-Métis

Photo : École d'architecture de l'Université McGill

Marie-Christine Rioux

La Municipalité de Saint-Octave-de-Métis est en voie de développer un écoquartier en partenariat avec l'École d'architecture de l'Université McGill. Une assemblée publique s'est tenue à ce sujet dimanche.

L’objectif principal du projet pour Saint-Octave-de-Métis est d'attirer des familles sur son territoire.

Il ne reste présentement qu'un seul terrain vacant disponible dans la petite municipalité rurale d'un peu plus de 500 habitants, selon les données du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH).

La Municipalité a donc fait l’acquisition d’un nouveau terrain, qui aura une vue panoramique sur le fleuve Saint-Laurent, pour y ériger un écoquartier en partenariat avec l'École d'architecture de McGill.

Des personnes sont réunies dans une salle de Saint-Octave-de-Métis.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Ils étaient quelques dizaines de personnes à s'être réunis pour en savoir plus sur ces projets.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

L'écoquartier est un quartier urbain qui s'inscrit dans une perspective de développement durable : il doit réduire au maximum l'impact sur l'environnement, favoriser le développement économique, la qualité de vie, la mixité et l'intégration sociale, décrit la Municipalité par voie de communiqué.

Le projet comptera 25 portes, des salles communautaires et sera adjacent à une forêt nourricière composée de végétaux comestibles vivaces.

Un dessin montre deux maisons en pente avec des arbres de chaque côté des bâtiments.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un autre des croquis réalisés par les étudiants de l'École d'architecture de McGill.

Photo : École d'architecture de l'Université McGill

Le projet en est à ses débuts et la date de la première pelletée de terre demeure inconnue.

Le maire de Saint-Octave-de-Métis se montre toutefois ouvert à discuter avec les familles qui souhaiteraient s'installer dans l'écoquartier.

On s’entend qu’il y a des défis écologiques présentement. Donc, [il faut] réfléchir à [...] minimiser notre empreinte au sol, à minimiser notre utilisation de l’énergie.

Martin Reid, maire de Saint-Octave-de-Métis

L’apport de l’École d’architecture de l’Université McGill

Les étudiants de l’École d’architecture doivent aider à la réalisation du projet. Ces derniers ont déjà fourni des croquis d'idées à la Municipalité de Saint-Octave-de-Métis.

Ils souhaitent par ailleurs respecter le style architectural de l'endroit.

On n’arrive pas dans l’idée de créer quelque chose qui est tout moderne. On a vraiment regardé l’architecture de Saint-Octave [...] les toits en pente, avec les lucarnes.

Geneviève Verroneau, étudiante de l’École d’architecture de McGill

L'École d'architecture de McGill espère que cette première collaboration les mènera à travailler avec d'autres municipalités de la Mitis.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Urbanisme